Les meilleurs endroits pour voir le Mont Fuji

Lorsqu'on arrive au Japon, le premier élément marquant de notre voyage se passe quelques minutes avant d'atterrir lorsque l'on survole le Mont Fuji. Une fois au sol, cela devient un leitmotiv, le revoir le plus souvent possible.

Depuis l'aéroport d'Haneda, de certaines tours de Tokyo, dès que le ciel est dégagé, on peut l'apercevoir.

Evidemment, plus on s'en approche, plus il est visible.

DozoDomo a répertorié dans une liste non exhaustive, les endroits les plus connus pour admirer la "montagne nationale" appelée en japonais Fujisan.

Le suffixe -san signifie "montagne" (un autre san signifie "monsieur" ou "madame). Fujisan, c'est donc la "montagne Fuji". La transcription française en Fujiyama vient d'une mauvaise lecture du kanji 山 qui se prononce yama ou sanFujiyama n'est donc pas correct et "le Mont Fujiyama" encore moins car il créer une redite. Préférez donc Fujisan ou plus simplement le "Mont Fuji".

    Roppongi a beau être le quartier de la nuit de Tokyo, il est aussi un endroit intéressant en journée. Parmi ses incontournables, l'immeuble Roppongi Hills tient la dragée haute. Comme tous les immeubles du genre, il contient un grand centre commercial, mais c'est surtout pour son observatoire situé en son sommet (250 mètres) que les touristes du monde entier s'y pressent. Son "Sky deck" est connu pour offrir la plus belle vue sur Tokyo. Par temps clair, on peut y voir le Mont Fuji. L'immeuble abrite également le Mori Arts Center Gallery, devenu en très peu de temps l'un des endroits…
    Nouveau symbole de Tokyo, la Sky Tree culmine à 634 mètres et est officiellement la tour la plus haute du Monde (si on considère une différence entre tour et gratte-ciel). Des ses différentes plateformes d'observation, on domine toute la ville et sa région. Par temps clair, une vue splendide sur le Mont Fuji est offert aux visiteurs.  Aux côtés de la tour, un énorme centre commercial abrite des centaines de boutiques et restaurants. Sans aucun doute, l'un des incontournables de toute visite dans la capitale japonaise.
    Le lac Ashi est sans aucun doute l'un des paysages les plus célèbres du Japon. Son torii flottant avec le Mont Fuji en arrière-plan a été vu un nombre incalculable de fois sur des photos, dans des livres ou à la télévision. A moins d'une heure de Tokyo, c'est la grande nature qui s'offre aux visiteurs. Traversez-le jusque Togendai sur l'un des deux bateaux - préférez la version bateau pirate - pour accéder à Owakudani et ses vapeurs de souffre.
    Formant un arc autour du Mont Fuji, les "cinq lacs Fuji", Fujigoko en japonais, offrent ce qui semble être les plus belles vues qui soit sur la montagne emblématique du Japon. L'altitude moyenne de ces sites est de 1,000 mètres. D'est en ouest, on retrouve le lac Motosu (本栖湖, Motosuko) ; le lac Shoji (精進湖, Shōjiko) ; le lac Sai (西湖, Saiko) ; le lac Kawaguchi (河口湖, Kawaguchiko) ; et le lac Yamanaka (山中湖, Yamanakako). Parmi les quelques 9 millions de visiteurs qui se rendent dans la région chaque année, on peut noter la présence de nombreux onsen et ryokan ainsi que le Fuji…
    La péninsule de Miho s'étend de la ville de Shizuoka à la baie de Suruga, et est connue pour ses vues du mont Fuji. La plage s'étire sur environ trois kilomètres le long de la côte est de la péninsule, et est faite de petites pierres plutôt que le sable. Parmi les nombreux pins qui bordent la plage, le Hagoromo-no-Matsu est censé être âgé d'environ 650 ans.
    L'un des spots photos les plus célèbres du Japon se trouve dans la ville de Fujiyoshida en face du Mont Fuji. Plus précisément au sanctuaire Arakura Sengen où trône une pagode à cinq niveaux construite en 1963, vue et revue dans des milliers de photos. Si l'endroit en lui-même n'est pas transcendant, les amateurs de photos et de panoramas ne manqueront pas de faire le détour.
    Le Fujisan Sengen Taisha est un sanctuaire situé dans la ville de Fujinomiya au sud-ouest du mont Fuji. Construit il y a plus de 1,000 ans pour la protection des éruptions volcaniques, il est devenu le plus important sanctuaire de la région. Le sanctuaire est également un point de départ traditionnel pour l'ascension du mont Fuji. Les bâtiments actuels ont été construits par Tokugawa Ieyasu au début des années 1600, cependant la plupart des structures originales ont été détruites par les tremblements de terre.
    Inamuragasaki est le nom d'un cap à l'extrémité ouest de la plage de Yuigahama. Le site est extrêmement populaire pour la vue qu'il offre sur le Mont Fuji pourtant distant de plus de 70 kilomètres à vol d'oiseau. Si vous passez une journée à Kamakura et Enoshima, n'oubliez pas de lever la tête vers l'ouest. Si par chance vous avec un temps clair, vous pourrez alors apercevoir la montagne "nationale".
    Madame est plutôt d'humeur shopping ce matin, monsieur plutôt balade en pleine nature ? Pas de panique, au Gotemba Premium Outlets, vous pouvez faire de très bonnes affaires avec une vue imprenable sur le Mont Fuji. Depuis sa construction en 2000, le complexe ne cesse de s'agrandir. Il héberge aujourd'hui plus de 200 boutiques, dont certaines de luxe. Equivalent japonais de Troyes ou de la Vallée Village (Val d'Europe), Gotemba Premium Outlets propose les avant-dernières collections de grandes marques à des prix discount. Vous pouvez vous y rendre en train ou en car depuis Tokyo.