#41- L'ambiance de Noël au Japon

samedi 26 décembre 2015 / Amandine Coyard

On vous en parlait ce 24 décembre, Noël au Japon c'est une histoire de poulet frit. Dans notre société où Noël est fêté partout dans le monde le même jour, difficile d'imaginer que le plat de référence au Japon consiste en des cuisses de poulet frites de la marque KFC, et pourtant fêter Noël au Japon c'est bien une toute autre histoire.

NoelKFC (5)

Un petit présentoir destiné à en faire un objet de décoration est fourni avec votre assiette collector KFC.

On y pense peut-être plus autant de nos jours mais Noël est une fête chrétienne, ancrée traditionnellement dans des pays avec une forte empreinte de cette religion dans leurs histoires. Malgré son caractère religieux, la publicité et la culture nous font baigner que l'on veuille ou non dans l'ambiance "Noël" durant le mois de décembre, et à défaut de le fêter comme un rassemblement familial où l'on ouvre des cadeaux, une grande partie de la population fait quelque chose de différent ce jour-là en Europe et aux États-Unis.

Le Japon n'est pas un pays chrétien. Le shintoïsme, religion japonaise, et le bouddhisme, venu d'Inde, sont les deux grandes "religions" pratiquées dans ce pays et ne prônent pas particulièrement de fêter l'arriver du Christ sur Terre. Il paraît donc logique qu'on ne fête pas Noël au Japon, et c'est bien ça qui peut être perturbant car finalement on fête Noël au Japon. À partir du 1er novembre, les vitrines se mettent aux couleurs du Père Noël, les décorations et illuminations envahissent les rues alors que résonnent en boucle (vraiment, en boucle) les chansons phares de Noël : Jingle Bells et Last Chritsmas I Gave You My Heart du matin au soir, même dans les supermarchés. L'ambiance de Noël, très proche de celle qu'on pourrait avoir en Europe, devient le quotidien comme sait si bien le faire le Japon et ses saisons si marquées.

NoelKFC (4)

Des codes qu'on (re)connaît bien

Mais c'est uniquement cette ambiance qui est là, la fête du 25 décembre ou le réveillon du 24 n'existent peu ou pas. Le 24 décembre, au soir, est d'ailleurs plus considéré comme notre Saint Valentin occidentale : on sort en couple dans un restaurant chic, puis on prend des photos devant les illuminations de saison. Si repas de famille il doit y avoir, on l'a évoqué ça sera poulet frit dans l'imaginaire collectif et dans les publicités ! Faute à KFC qui une année a lancé une campagne de marketing impressionnante qui a associé le poulet de la marque à la célébration. L'opération est récente et multiplie de façon impressionnante les ventes de la marque en ce jour : il vous est possible de réserver plusieurs semaines à l'avance des packs comprenant du poulet, de la salade et un gâteau de Noël à partager en famille.

NoelKFC (6)

On a tenté l'expérience cette année, quelques jours avant Noël, d'une fête à la nipponne avec poulet à la clé. Difficile de se sentir dans l'esprit avec ce pack et son assiette de Noël collector à conserver, on est bien loin de nos valeurs de rapprochement familial, de solidarité ou de célébration religieuse. C'est pour nous un autre monde.

Les opérations poulet frit ont tellement de succès que même les concurrents s'y sont pliés cette année :  les conbinis proposaient eux aussi des packs de poulet frit à emporter pour déguster en famille à Noël "le goût des célébrations de fin d'année".

NoelKFC (7)

Petit mot manuscrit, délicate attention pour un service de fast-food

Au Japon, le 25 décembre n'est pas un jour férié, c'est le 23 décembre qui y est mais aucun rapport : c'est l'anniversaire de l'empereur qui est célébré. Et puisqu'on parle de dates, autant ne pas oublier que la vrai fête traditionnellement familiale au Japon, c'est le Nouvel An. Moment toujours un peu étrange quand vous devez expliquer à des Japonais que vous désirez absolument rentrer pour les fêtes de Noël en France mais qu'être au Japon au Nouvel An vous semble amusant.

O-shogatsu, ou nouvel an s'étend sur plusieurs jours -de fin décembre à début janvier- et correspond au Nouvel An chinois dans son contexte culturel sauf que la date est désormais fixé au premier de l'an au Japon (depuis l'introduction de calendrier grégorien à la place du calendrier lunaire). Dès la fin de l'année, on fait le grand ménage dans la maison... et dans ses affaires ! Il est de bon ton de rendre les affaires et l'argent emprunté pour démarrer l'année du bon pied. Les familles se rassemblent le 31 au soir pour regarder des programmes télévisés destinés à tenir en éveil jusqu'à minuit. Puis direction le temple pour la première prière de l'année. Tous les ans des photos impressionnantes de files de plusieurs heures d'attente à Asakusa apparaissent sur le net, résultat de cette tradition qui perdure dans la culture japonaise. D'autres traditions se pratiquent encore : les soba du nouvel an, la préparation de la cuisine o-sechi destinée à être mangée les premiers jours de l'année et les distributions d'otoshi-dama aux enfants, des petites enveloppes d'argent qui l'un dans l'autre ressemblent beaucoup à nos cadeaux de Noël. Juste une légère inversion de dates mais finalement, nous célébrons les mêmes valeurs à quelques différences près.