• Un chanteur japonais se prosterne devant les caméras pour demander pardon après avoir été interpellé avec 2gr d'herbe

    lundi 10 juin 2019 / Vincent Ricci

    Le Japon est l'un des pays les plus sûrs de la planète. Cette phrase, vous l'avez déjà lue des dizaines de fois.

    Parmi les éléments à prendre en ligne de compte pour expliquer cette situation, l'absence presque totale de drogue et donc de trafic. En dehors de certains quartiers "chauds" de la nuit, drogues "dures" et drogues "douces" sont quasiment absentes de l'archipel. La nature insulaire du Japon et les lois extrêmement sévères font que la prise de stupéfiants y est très marginale.

    Alors lorsqu'une star du show-business est arrêtée en possession de quelques grammes de marijuana, c'est un événement d'ampleur nationale.

    2,2 grammes. C'est avec cette quantité d'herbe qu'a été interpellé Junnosuke Taguchi, ancien membre du boys-band KAT-TUN. Le chanteur de 33 ans et sa compagne de 38 ont reconnu les faits et ont été formellement inculpés. Chacun a déposé une caution de 3 millions de yens pour éviter la détention. Près de 25,000 euros de caution pour 2,2 grammes de marijuana.

    "Je promets que je ne toucherai plus jamais à la drogue, y compris la marijuana, et que je ne deviendrai pas un criminel", a affirmé Taguchi en sortant du commissariat de police.

    Mais davantage que cette déclaration c'est le geste complètement hallucinant, dans nos cultures occidentales, qu'il a réalisé en se prosternant au sol de longues secondes (土下座, dogeza) pour demander pardon au public et à ses fans. (à partir d'1'50 de vidéo)

    Les médias japonais ne sont traditionnellement pas tendres lorsqu'une célébrité tombe dans les mailles policières. Les exemples de très grandes vedettes tombées dans l'anonymat du jour au lendemain sont nombreux. Le dernier en date concernait déjà un membre de boys band empêtré lui dans une affaire de mœurs avec une mineure.

    Partagez

    Commentez

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.