• Rakugo, le stand-up assis japonais

    mercredi 5 juin 2019 / Vincent Ricci

    Aujourd'hui, c'est le jour du rakugo au Japon.

    Le rakugo (落 語, littéralement "mots tombés") est une forme de divertissement verbal japonais. Le conteur en kimono (落 語 家, rakugoka) est assis sur la scène appelée kōza (高 座). En utilisant uniquement un éventail en papier et un petit tissu (手 拭, tenugui) comme accessoires, et sans se lever de la position assise, l'artiste raconte une histoire comique longue et complexe (dans certains cas, elle peut aussi être courte). L'histoire implique toujours un dialogue de deux personnages ou plus. La différence entre les personnages est représentée uniquement par un changement de ton et un léger virage de la tête.

    Certains considèrent le rakugo comme une sorte de sitcom sur scène où tous les personnages seraient joués par un seul comédien. On peut également parlé de stand-up à genoux. L'autre grand style de comique sur scène étant le manzai.

    Le rakugo tirerait ses origines des historiettes comiques racontées par les moines bouddhistes. Plus exactement, il date du début de l'époque Edo (1603-1868).

    De nos jours, certaines représentations sont diffusées à la télévision et grâce à cette exposition, le rakugo reste très populaire.

    Voici d'ailleurs une histoire racontée par l'un des maîtres du genre, Sanyutei Ryuraku.

    Un autre extrait :

    Le plus célèbre des rakugoka contemporain est peut-être Shōfukutei Tsurube II, ou simplement Tsurube. L'artiste est devenu l'une des personnalités de la télévision et de la publicité les plus connues du Japon.

    (article original du 5 juin 2017)