• Le Japon entre dans une période inédite de 10 jours de vacances

    vendredi 26 avril 2019 / Vincent Ricci

    A partir de ce samedi 27 avril et jusqu'au lundi 6 mai inclus, le Japon va traverser une période de 8 jours fériés. Avec le weekend qui vient, cela porte à 10 le nombre de journées chômées.

    Comme chaque année, la fin avril début mai est l'occasion pour les Japonais de voyager et de prendre des vacances. La majorité des entreprises est fermée et seuls les commerces restent pour la plupart ouverts. Cette "golden week" a été créée dans ce but très précis. Offrir une vraie coupure entre le début de l'année et les vacances d'été.

    Au Japon, aucune jour férié n'est consacré à une guerre, une révolution, ou un événement religieux. A la place, le gouvernement a crée des journées plus symboliques comme la journée de la montagne ou de la mer. Des journées qui ont déjà été déplacées dans le calendrier pour créer des ponts plus longs ou éviter plusieurs jours fériés dans le même mois.

    Le premier jour férié de cette Golden Week exceptionnelle aura lieu le 29 avril, jour de l'anniversaire de l'empereur Showa (1901-1989), connu en Occident par son prénom Hirohito. Le 3 mai, c'est le Kenpō kinenbi la fête annuelle de promulgation de la Constitution du Japon de 1947. Ces deux commémorations ne peuvent par essence être déplacées. Ce qui n'est pas le cas des deux suivantes.

    Le 4 mai, on célèbre la nature à l'occasion du Midori no hi (le jour vert/de la nature). Enfin, le 5 mai, ce sont les enfants qui sont à l'honneur durant le Kodomo no hi.

    Si on fait bien les comptes, on arrive à 4 jours fériés. Bien loin des 10 annoncés en début d'article. Vous n'êtes pas sans savoir que cette année, le Japon s'apprête à vivre un grand changement avec le couronnement d'un nouvel empereur. C'est le 1er mai que Naruhito, le fils de Akihito et petit-fils de Hirohito (Showa) montra sur le trône de chrysanthème. Cette journée sera fériée ainsi que les deux jours l'entourant. Le 1er mai marquera aussi le début de la nouvelle ère dont le nom, Reiwa, avait été annoncé le 1er avril.

    4+3 = 7. Les trois jours restants sont le weekend du 27 avril et le lundi 6 mai. En effet, au Japon lorsqu'un jour férié tombe un dimanche, en l'occurrence ici le jour des enfants le 5 mai, le lundi suivant est automatiquement chômé. 7+3 = 10.

    10 jours durant lesquels les transports en commun et les autoroutes sont littéralement pris d'assaut. Les hôtels sont pleins un peu partout et nombreux sont les Japonais à avoir planifier leurs vacances plusieurs mois à l'avance.

    A Tokyo, l'ambiance promet d'être particulière avec comme climax le couronnement de l'empereur mercredi prochain.