• Ekiben, les paniers-repas à déguster dans les trains au Japon

    mercredi 10 avril 2019 / Vincent Ricci

    Les Japonais adorent leur cuisine. Pas une émission de télévision ne passe sans montrer un ou plusieurs plats typiques d'une région. Les invités sont aussi mis à contribution pour déguster un bol de ramen ou goûter un morceau de viande. Naturellement, c'est toujours délicieux et des oishii jaillissent de leur bouche avant même la première bouchée.

    Ceci étant dit, il faut rappeler que le Japon est le pays comprenant le plus de restaurant au kilomètre carré. Avec plus de 130,000, Tokyo en compte 10 fois plus que Paris.

    Avec la nourriture, les Japonais aiment aussi leur train. Mis à part les trains grand luxe qui organisent des "croisières ferroviaires" à près de 10,000 euros, les autres trains du pays ne disposent jamais de voiture restaurant ni de voiture bar, Si vous souhaitez vous restaurer à bord, il faudra prendre vos précautions. Heureusement, il existe les ekiben, les bentos de gare, comprenez, des plateaux repas que l'on achète avant de monter dans le train.

    Ces plateaux-repas vendus entre 700 et 1500 yens (5 à 12 euros) diffèrent selon la région où l'on se trouve. Manger un ekiben, c'est pour les voyageurs l'occasion de déguster une dernière fois la spécialité locale avant de rentrer chez eux.

    Sitôt les portes du train fermées, les cannettes de bière se décapsulent et les couvercles en plastique des plateaux craquellent.

    Le 10 avril, c'est le jour des ekiben. Pour cette occasion, nous vous proposons de découvrir une petite sélection dévorée lors de nos précédents voyages.

    Une autre sélection d'ekiben disponibles dans certaines gares régionales :