Pourquoi le Japon #1 : Pourquoi le Japon s’appelle Japon ?

lundi 22 octobre 2018 / Vincent Ricci

Japon, Giappone, Cipangu, Japan, Yaban, Japão, il y a presque autant de façon de nommer le Japon que de langues dans le monde.

Pour tous ces noms, une seule et même racine, la langue du pays… d’à côté, la Chine.

Avant que le Japon n’entretienne des relations avec les Chinois et que ces derniers envahissent leurs centres commerciaux et lieux touristiques, les Japonais disaient vivre au Yamato ou au Hi-no-moto. Ce dernier nom signifie littéralement « lieu où naît le soleil ». Une appellation naturellement attribuée à la position orientale du Japon, alors le pays le plus à l’Est connu des hommes et de la Chine. Au 6e ou 7e siècle, le terme Hi-no-moto s’est vu attribué des kanji, les idéogrammes utilisés en Chine, 日 pour le jour, le soleil et 本 pour la racine, l’origine.

La prononciation chinoise de 日本, rìběn ou [njitbə̌n], a au fil du temps été déformée par les Japonais pour devenir nihon, le nom utilisé aujourd’hui encore.

Il faudra attendre la fin du 13e siècle et Marco Polo pour que le terme Cipangu, une transcription du terme chinois rìběnguo (le pays de rìběn), devenue par la suite Japang en Malaisie donne naissance à tous les dérivés que l’on connait aujourd’hui.