Hakata ningyō, les poupées d'argile qui font la fierté de Fukuoka depuis 400 ans

jeudi 2 août 2018 / Vincent Ricci

Depuis 400 ans, il existe une catégorie de poupées très populaires au Japon et à Fukuoka en particulier, les Hakata ningyō. Ces poupées en argile portent le nom de l'ancienne ville commerçante d'Hakata, cité qui a fusionné avec Fukuoka à la fin du 19e siècle. Le 2 août, c'est d'ailleurs la journée officielle de ces poupées, l'occasion pour nous de vous les présenter.

A l'origine, les poupées servaient le plus souvent comme offrande dans les temples. C'est avec leur présentations au monde occidental lors de l'exposition universelle de Paris en 1900 qu'elles ont commencé à devenir populaire comme objets de décoration. C'est d'ailleurs à cet usage que les soldats américains ont commencé à les acheter durant leur occupation du Japon après la guerre.

Si vous allez à Fukuoka, il existe de nombreuses boutiques et ateliers où vous pouvez vous essayer à la peinture sur Hakata ningyō. Il s'agit de peinture à l'eau et un enfant de 10 ans est capable de le faire.

La poupée vêtue d'un kimono vert est l'oeuvre d'un artisan chevronné. Celle au premier plan, en cours de peinture, est notre œuvre d'art.

Après plus d'une heure de peinture et de concentration extrême, voici notre réalisation ainsi que celle de notre amie du blog Voyages et Vagabondages. C'est loin d'être parfait mais pour une première, on s'en contentera. L'expérience plaira aux apprentis artistes comme à ceux qui souhaitent simplement rapporter un souvenir original de leur passage dans la plus grande ville de Kyushu.