Les sites chrétiens cachés de la région de Nagasaki inscrits au patrimoine mondial de l'humanité

lundi 2 juillet 2018 / Vincent Ricci

Le Japon compte désormais 22 sites inscrits au patrimoine mondial de l'humanité après qu'un ensemble de lieux liés à la chrétienté dans la région de Nagasaki a été sélectionné lors d'un vote de l'UNESCO.

Situés dans la partie nord-ouest de l’île de Kyushu, les 12 éléments de ce site en série comprennent dix villages, le château Hara et une cathédrale, construits entre les XVIIe et XIXe siècle. L’ensemble reflète les plus anciennes activités des missionnaires et colons chrétiens au Japon : la phase de rencontre, la phase d’interdiction et de persécution de la foi chrétienne et la phase de revitalisation des communautés chrétiennes après la levée de l’interdiction en 1873. Ces sites apportent un témoignage unique sur la tradition culturelle particulière nourrie par les chrétiens cachés de la région de Nagasaki qui transmirent secrètement leur foi chrétienne pendant la période d’interdiction, du XVIIe au XIXe siècle. (via UNESCO.org)