L'idole virtuelle Hatsune Miku devient une voiture au Japon

mercredi 16 mai 2018 / Mehdi Elhani

Daihatsu est sans nul doute la moins célèbre des grandes marques automobiles japonaises en Europe. Et pour cause, après des ventes catastrophiques au début de la décennie (moins de 1000 véhicules immatriculés en France en 2010), la marque s'est purement et simplement retirée du marché pour se concentrer sur le Japon, l'Asie et les USA.

Au Japon, Daihatsu est une marque majeure de l'industrie, et un annonceur important pour les chaînes de télévision. Elle est surtout réputée pour ses modèles de voitures légères aux formes un peu cubiques, très répandues dans le pays.

La marque fait parler d'elle actuellement avec la mise en vente d'une nouvelle voiture à l'effigie de l'idole virtuelle Hatsune Miku, une sorte d'itasha officielle Daihatsune Miku en quelque sorte. Vendue au prix d'1,700,000 yens (13,030 euros) pour le modèle de base, nul doute qu'elle devrait connaîtrez un joli succès.