Au Japon, une intelligence artificielle officiellement candidate aux élections municipales

jeudi 12 avril 2018 / Vincent Ricci

...C'est du moins ce que laisse penser l'affiche de campagne de Michihito Matsuda. L'homme qui se rêve premier édile de la ville de Tama à Tokyo croit en l'avenir de la politique grâce aux robots, seuls garants selon lui d'une impartialité et d'une corruption zéro. Les robots n'étant pas (encore) intéressés par l'argent ou les costumes sur mesure.

Sur son compte twitter, Matsuda écrit : "Pour la première fois dans le monde, une intelligence artificielle se présentera à une élection. L'intelligence artificielle va changer la ville de Tama. Avec la naissance d'un maire IA, nous mènerons une politique impartiale et équilibrée. Nous mettrons en œuvre les politiques d'avenir avec rapidité, accumulerons l'information et le savoir-faire, et dirigerons la prochaine génération."

A l'instar de ses concurrents, Matsuda fait campagne avec des affiches où la seule différence notable étant qu'il n'y apparait pas. De même, il dispose d'un véhicule avec lequel il arpente les rues de la ville pour diffuser son message et tenter de convaincre ses potentiels futurs administrés du bienfondé d'un maire mi-homme mi-robot.

L'ère où les robots domineront le monde, par la politique ou par la force, n'est pas encore pour demain, et les chances de Michihito Matsuda de décrocher la mairie sont nulles. Cependant, et dans un monde où les émotions dictent souvent les décisions, la neutralité des robots pourraient un jour s'avérer salvatrices.