Selon une étude, les Japonais sont de moins en moins grands

lundi 12 février 2018 / Mehdi Elhani

Alors que la taille moyenne des adultes japonais avait augmenté de 15 cm au cours du siècle dernier, une tendance liée à l'amélioration de la nutrition et de la santé publique, elle a commencé à diminuer pour ceux nés depuis 1980.

Une équipe de recherche du Centre national pour la santé et le développement infantile de Tokyo a analysé les données concernant quelque 3,15 millions d'adultes au Japon et conclu que la tendance à la baisse de la taille moyenne peut être attribuée à l'augmentation du nombre de nouveau-nés pesant 2500 grammes ou moins à la naissance. Les résultats de Naho Morisaki et d'autres chercheurs ont été publiés l'année dernière dans le Journal of Epidemiology and Community Health.

Selon l'étude, la taille d'un adulte japonais moyen a culminé pour ceux nés en 1978 et 1979 à 171,4 cm pour les hommes et 158,5 cm pour les femmes, tandis que les chiffres pour ceux nés en 1996 s'élevaient à 170,82 cm pour les hommes et 158,31 cm pour les femmes - 0,64 cm et 0,21 cm plus petit que les niveaux de pointe. A titre de comparaison, la taille moyenne d'un Français est de 175cm, d'une Française 1m63.

Les chercheurs ont trouvé «une forte corrélation inverse» entre le taux d'enfants de faible poids à la naissance et la taille adulte. Alors que le déclin de la taille moyenne a commencé chez les personnes nées en 1980 ou plus tard, le nombre de bébés de faible poids à la naissance a fortement augmenté depuis cette époque.

Les statistiques du ministère de la Santé ont montré que le ratio des bébés de faible poids à la naissance au Japon s'élevait à 5,1% dans la seconde moitié des années 1970, mais il a presque doublé pour atteindre 9,7% en 2007. Des recherches antérieures ont indiqué que la taille des personnes ayant un faible poids à la naissance tend à être plus petite lorsqu'elles atteignent l'âge adulte.