Les médias japonais s'inquiètent du nombre croissant de graffitis dans les rues (et en montagne)

jeudi 18 janvier 2018 / Vincent Ricci

Dans les éditions du soir, les émissions d'actualité de la télévision japonaise se sont émues d'un problème jusqu'alors très marginal mais qui prend de l'ampleur notamment à Tokyo, celui des graffitis.
Si dans la capitale japonaise, c'est surtout dans les quartiers "jeunes" de Shibuya et Shinjuku qu'on en trouve le plus, la veille, 2 wagons de la ligne de métro Hibiya sont arrivés en gare taggués sur 15 mètres. Un véritablement événement au Japon qui a mobilisé les rédactions des plus grands journaux du pays.

Mais l'histoire qui a fait grand bruit ces dernières 24 heures, ce sont des inscriptions d'un rose fluo très criard qui ont été faites sur des arbres gelés dans le parc naturel d'Hakkoda dans la préfecture d'Aomori. Le site bien connu du nord du Japon est actuellement dans le pic de sa saison touristique et ces inscriptions signifiant "Joyeux anniversaire" en anglais et en chinois ont choqué la population locale. Voila qui ne va pas redorer le blason déjà bien écorné des touristes chinois au Japon.