La recette du jour: le sekihan, du riz et des haricots rouges

jeudi 23 novembre 2017 / Charlotte Meyer

Aujourd'hui, c'est férié au Japon. Le pays célèbre "son" 1er mai, la fête du travail. Mais aujourd'hui c'est aussi le o-sekinan no hi au Japon. Ce n'est pas un événement en soi, pas même une festivité, mais comme au Japon vous le savez, il y a à peu près une journée pour tout et n'importe quoi, le 23 novembre on fête un plat populaire de la cuisine japonaise, le sekihan. Voici la définition que nous en fait Wikipédia.

Le sekihan ou osekihan (お赤飯) est un plat traditionnel japonais. Il est composé de riz gluant mochigome (もち米), cuit à la vapeur avec des haricots azuki, qui donnent une couleur rougeâtre au riz, d'où son nom. Le sekihan est traditionnellement accompagné de gomashio (condiment japonais composé de sésame grillé et de sel), et consommé immédiatement après la cuisson lors de festivités, mais il peut aussi être préparé en tant qu'offrande aux Kamis.

Traditionnellement, l'association du riz mochigome et des haricots rouges azuki porte des symboliques liées au déroulement de la vie, à la fertilité, à l'idée de continuité. De plus, l'apparence rougeâtre du plat associe ces éléments à l'idée d'évènements heureux, en effet la couleur rouge est symbolique de bonheur au Japon.

Ainsi, le sekihan était préparé à chaque évènement marquant le passage d'une étape de la vie : à la naissance d'un enfant, à la première présentation d'un bébé à la divinité tutélaire du sanctuaire local, aux premières menstruations d'une jeune fille, aux mariages…

Aujourd'hui, le sekihan est souvent servi lors d'occasions spéciales tout au long de l'année au Japon, comme les anniversaires, les réussites personnelles ou professionnelles et pour certains jours fériés, comme Shichi-go-san, ou O-bon.

Recette (par Japan Centre)

 

    • Lavez les azuki et laissez-les tremper toute une nuit. Si vous utilisez des haricots en boîte ou préparés, vérifiez l'emballage car il se peut que vous puissiez sauter cette étape.
    • Lavez le riz gluant et faites-le tremper dans l'eau pendant 1 heure. S'il fait très chaud ou très froid, il se peut que vous deviez ajuster cette durée.
    • À présent, faites précuire les azuki. Mettez-les dans une casserole remplie d'eau et portez à ébullition. Quand l'eau commence à frémir, changez l'eau et portez à nouveau à ébullition. Répétez l'opération 3 fois de plus.
    • Mettez le riz dans un cuiseur à riz ou dans une casserole à fond épais, ajoutez l'eau et le sel et mélangez bien. Ajoutez les azuki par-dessus. Si vous utilisez une casserole, faites mijoter pendant 20 minutes puis laissez reposer à couvert pendant 20 minutes.
    • Pendant que le riz cuit, préparez le daikon mariné. Utilisez un emporte-pièce à bento pour couper des formes dans le daikon. Mélangez le vinaigre avec le sucre, le mirin et la sauce soja, et parsemez le mélange sur le daikon. Laissez reposer environ 45 minutes.
    • Quand le riz est cuit, servez-le et décorez-le de daikon et de châtaignes sucrées.