• Ces Japonais se promènent en slip dans le quartier de Shibuya mais pour la bonne cause (vidéo)

    mercredi 18 octobre 2017 / Vincent Ricci

    Si l'enfer est pavé de bonnes intentions, les rues de Tokyo le sont également. Si pour nombre d'entre vous, la capitale japonaise s'apparente à un petit paradis, certains de ses quartiers ont néanmoins besoin d'anges pour les nettoyer.

    A Shibuya, connu pour être l'un des endroits les plus sales et odorants de Tokyo, chaque année une petite troupe étonnante vient donner l'exemple et ramasser les détritus. Cette troupe, c'est le Fundoshibu. Le fundoshi (褌) est le sous-vêtement traditionnel pour homme du Japon. Aujourd'hui tombé en désuétude, il n'est porté qu'à l'occasion des matsuri (festival).

    Selon Takashi Noda, président du Fundoshibu, l'idée n'est pas de s'exhiber en slip pour le plaisir, mais, conscient du buzz que crée ce genre de manifestation, c'est sensibiliser les gens et les inciter à garder l'espace public le plus propre possible qui importe. En parallèle, les membres du Fundoshibu sont également pour la plupart membre de l'association Hassyadai qui aide les jeunes Japonais délinquants, communément appelés yankee en japonais.