• Les Japonaises veulent bien sortir avec des otaku mais ça dépend de quel genre

    mardi 17 octobre 2017 / Charlotte Meyer

    Lorsque l'on est vraiment passionné par un univers, cela est souvent chronophage et très couteux.

    Le Japon a inventé un terme pour décrire ses personnes, les otaku. Littéralement, le mot réfère à une activité que l'on fait à la maison, mais dans le langage courant il est devenu synonyme de monomaniaque. En France, on a tendance à associer l'expression à un geek aux cheveux gras et pourtant, on a tous un petit côté otaku.

    Les femmes japonaises savent que pour trouver un homme, il leur faudra souvent composer avec cette facette de sa personnalité. Si dans nos contrées, il faut souvent faire face à des fans de foot, au Japon c'est bien différent.

    Un sondage réalisé auprès de 200 Japonaises âgées de 20 à 30 ans met en lumière quel type d'otaku elles sont le plus enclines à épouser.

    1. Otaku de films (62.5 percent)
    2. Otaku de mangas (58 percent)
    3. Otaku de voitures (47 percent)
    4. Otaku d'anime (44 percent)
    5. Otaku d'ordinateur (43 percent)
    6. Otaku de jeux vidéo (40 percent)
    7. Otaku de trains (35.5 percent)
    8. Otaku d'avions (34.5 percent)
    9. Otaku de motos (34 percent)
    10. Otaku de modélisme (25.5 percent)
    11. Otaku d'idoles (25 percent)
    12. Otaku de jeux militaires (21.5 percent)
    13. Otaku d'effets spéciaux (18.5 percent)
    14. Otaku de figurines (18 percent)

    10,5% des sondées ont répondu qu'elle ne pourrait pas fréquenter d'hommes avec une passion dévorante.

    Alors, rassurés messieurs ?