Dossier Light Novel : À quoi ça ressemble ?

vendredi 15 septembre 2017 / Amandine Coyard

Pour que je puisse découvrir leurs Light Novel, les éditions Ofelbe m'ont envoyé trois volumes. Les trois premières licences qui ont ouvert leur collection, pour être plus précis : Sword Art Online, Log Horizon et SPICE&WOLF. Avant de rentrer dans le coeur du sujet, petite présentation de ces 3 volumes !

Sword Art Online

Auteur : Reki Kawahara

Illustration : Abec

4ème de couverture :

Un « Game Over » entraînera une mort réelle. Kirito a accepté cette certitude depuis qu’il a décidé de combattre en « solo » à l’intérieur de l’Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d’univers au redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c’est sans compter sur l’obstination d’Asuna, une habile épéiste avec qui il va devoir s’allier. Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l’art de l’épée fait loi.

4 tomes parus, en cours.

Log Horizon

 

Auteur : Mamare Touno

Illustration : Kazuhiro Hara

4ème de couverture

Elder Tale est le jeu en ligne qui rassemble le plus grand nombre de joeurs dans le monde où la nature a repris ses droits. Mais lors de la sortie de sa douzième extension, tous ceux qui s'étaient connectés se retrouvent prisonniers du jeu. Ignorant comment ils sont arrivés là et s'ils pourront en sortir un jour, beaucoup perdent la volonté d'avancer. Mais Shiroe, un des joueurs les plus connus et les plus respectés du jeu refuse d\'abandonner. Aidé de ses compagnons Akatsuki et Naotsugu, il va tenter de convaincre les "Aventuriers" de ne pas se laisser abattre et de bâtir une nouvelle société dans ce monde virtuel qui est maintenant le leur.

3 tomes parus, en cours.

SPICE&WOLF

Auteur : Isuna Hasekura

Illustration : Jyuu Ayakura

4ème de couverture

Déesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l’apparence d’une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu'à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre son village natal dans les terres du Nord à bord de la carriole d’un marchand itinérant, l’énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu’ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les dangers bordent leur chemin... Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine sera bien utile pour éviter les mauvais Les éditions Ofelbe font leur rentrée : Spice & Wolf et Sword Art Online ! pas et les deal douteux ! Êtes-vous prêts à suivre cette charmante déesse dans un voyage initiatique parsemé de plaisirs simples, de rencontres, mais aussi de dangers ?

5 tomes parus, en cours.

 

2 volumes orientés science-fiction et 1 volume orienté fantasy donc... Difficile de ne pas vouloir rattacher ses livres à un genre particulier, et aux mangas ! Et pourtant, les Light Novel sont pour la plupart des histoires originales qui se sont fait porter suite à leur succès. Nous l'avons déjà abordé mais le Light Novel couvre pléthore de genre, lui permettant de proposer à tous types de lecteurs un produit qui lui plaira et se dotant ainsi d'un catalogue immense.

Le produit

Les Light Novel version française que j'ai lu sont des doubles tomes de la collection classique, ils contiennent deux volumes dans un seul pour s'adapter aux particularités de notre marché, mais le style également a été ré-étudié. Les japanophones savent que cette langue a ses particularités, notamment dans sa façon de se passer totalement d'explications sur le contexte ce qui rend une traduction en français acrobatique. Qui traduit du japonais vers le français voit tout de suite qu'il lui faudra le double voire le triple de place pour faire passer tout ce qu'il faut lorsqu'on transpose les mots dans la langue française. Autre différence, de taille celle-ci : le format  qui est somme toute grand et non pas poche comme son homologue japonais.

...Pour un résultat très avantageux pour nous Français, les illustrations sont d'autant plus grandes ! C'est une des particularités du genre Light Novel, les pages vous proposent régulièrement de découvrir vos héros dans des illustrations exclusives au format Light Novel. Un bon moyen de compenser un style littéraire expéditif qui s'encombre peu de descriptions et se concentre sur les dialogues et interactions entre personnages. Les illustrations sont fidèles et ne perturbent en rien la lecture, bien au contraire, on se surprend presque à se demander "mais quand est la prochaine ?". Un petit plus du genre.

Un esprit indéniablement manga/anime habitent les pages sans jamais outrepasser le genre littéraire. Parcourir Log Horizon m'a quelquefois rappelé les volumes spéciaux de manga détaillant les personnages ou lieux en complément de l'histoire. Elle se pare ainsi d'une couche supplémentaire qui se lit ou se passe sans aucun problème.

D'un point de vue tout à fait personnel, j'apprécie ces pages d'écriture et de dessins côte à côte, leur trouvant un côté artistique et qui donne envie de lire tout en suggérant un décor et des visages pour nos personnages. Les fans purs et durs de romans sans illustrations pourraient être refroidis par ces limites ne permettant finalement plus de se projeter autant ou d'imaginer ses héros.

 

Avis et impressions

Traduire du japonais vers le français n'est pas un exercice facile, nombre de romans sont indigestes même dans notre langue faute à un produit original difficile à adapter. C'était un des obstacles majeurs je pense pour Ofelbe dans l'adaptation des Light Novel, épreuve relevée haut la main ! Le très fragile équilibre entre l'univers japonais et le style littéraire français est tout à fait respecté dans ses trois volumes, et en particulier dans Sword Art Online qui se lit comme n'importe quel roman.

Tout en parlant aux afficionados de l'univers Japon, Ofelbe a su adapter l'univers et le rendre accessible. Des détails pourraient faire froncer un sourcil à certains comme lorsque des noms de quartiers tels que Setagaya sont utilisés pour comparaison (même moi j'ai du mal à imaginer) mais ils apportent finalement une touche d'exotisme rafraîchissante à la lecture. Retrouver Akihabara, ou des clins d'œil à la culture japonaise le long de ma lecture a été un vrai plaisir sans toutefois gêner le lecteur. Les genres, science-fiction et fantasy, portant dans des univers différents sont aussi de très bons moyens de les rendre accessibles au plus grand nombre plutôt que dans des lectures plus orientés Japon moderne (je pense notamment à DURARARA! également disponible dans leur collection).

Ce qui est particulier au genre Light Novel, c'est le rythme qui se rapproche du style manga. C'est sec, rapide et on va droit au but à l'antithèse d'un pavé de 700 pages sur les intrigues de tel ou tel royaume... Mais le Light Novel ne vous vend jamais ce qu'il ne vous donnera pas : les aventures d'Holo ou la quête de Kirito sont de véritables tourne-pages. On se laisse vite embarquer dans ses aventures illustrées. La traduction est digeste, et une fois le style intégré il est difficile de ne pas passer au chapitre suivant pour savoir la suite.

Chacun de ses trois tomes m'a séduit par sa particularité mais mon préféré reste Log Horizon : retrouver Akihabara et de nombreuses références à des endroits que je connais dans un univers aux accents science-fiction a achevé de me convertir au genre Light Novel. Dans Sword Art Online, c'est le côté technologique qui m'a plu, on entend rarement parler de menu, de déconnection ou encore de PNJ dans les romans du genre ! Les illustrations donnent un côté jeu vidéo qui plaira à coup sûr à tous les fans de ce média. Enfin, Holo dans SPICE&WOLF m'a séduite par sa fausse légèreté et ses bons sentiments, SPICE&WOLF est beaucoup plus léger et a plus de mal à m'emporter mais surtout parce que je suis une grande fan de fantasy.

Ce que je retiens de ces 3 titres,  c'est d'avoir eu l'impression véritable de plonger dans un nouveau genre : le Light Novel est rafraîchissant à bien des points de vue. Ofelbe propose là en français un véritable nouveau genre que je conseille vivement aux amateurs de romans qui ont envie de découvrir un nouveau genre mais aussi aux amateurs de manga, le Light Novel est terriblement digeste et saura convenir à un large public. Si un seul public pourrait ne pas adhérer au genre, ce sont les fans de littérature aux longues descriptions et introspections, on est loin de Game of Thrones ou la Horde du Contrevent tout en longueur.

Les Light Novel Ofelbe sont disponibles chez les revendeurs habituels pour une vingtaine d'euros, vous pouvez découvrir leurs autres licences directement sur le site de la marque : Overlord, DURARARA!, The Irregular at Magic High School, DanMachi,  ou encore Re: Zero, croyez-moi il y en forcément une pour vous ! Pour nous aider à explorer encore plus le genre Light Novel, Louis-Baptiste Huchez s'est prêté au jeu des questions-réponses avec DozoDomo, il nous dit tout dans le prochain article...