Le Goshagawara Tachi-neputa est plus petit et moins réputé que l’Aomori Nebuta Matsuri. Mais vous savez quoi ? Ce festival et son musée sont de très loin le meilleur festival de lanternes de cette région du nord du Japon et sont plus intéressants que l’Aomori Nebuta lui-même !

Le Goshogawara Tachi-neputa prend place à Goshogawara entre le 4 et le 8 Août, et présente une parade de créations de quelques 23 mètres de haut pour 19 tonnes qui défilent dans les minuscules rues avec ses danseurs radieux qui cirent “Yattemare ! Yattemare !”. Son histoire nous emmène de 1907 jusqu’à la seconde guerre mondiale, où les riverains décidaient alors de se défier les uns et les autres sur lesquels fabriqueraient les plus belles nebuta. Ce n’est qu’après avoir retrouvé des schémas et des photos en 1993 que la ville de Goshogawara décida de ressuciter l’événement de Tachineputa.

Le "nebuta" est un char représentant un courageux guerrier. Un char qui parade dans le centre de la ville, accompagné par des danseurs portant un costume appelé haneto (ハ ネ ト) et chantant rasserā (ラ ッ セ ラ ー, version dialectale raccourcie de "irasshai", appelant les visiteurs à regarder ou à les rejoindre).