Du paisible à l'effervescence, par Vincent Lievre

samedi 9 septembre 2017 / par
navigatedown

Dans notre grand tour du web des photographes qui se sont intéressés au Japon, nous sommes heureux de vous présenter le travail de Vincent Lievre. Un premier voyage dans l'archipel a suffit à lui donner le virus du pays et de la photographie.

Pour DozoDomo, il nous explique le lien qui l'unit à cette culture depuis sa tendre enfance.

Que dire du Japon ? Que dire de mon amour de ce pays ?

Comme pas mal de personnes de ma génération (90') j'ai grandi avec les mangas, les animés et les jeux vidéos.

Cette génération a un fort lien avec le Japon et je pense que c'est pas mal marqué en France car je me suis rendu compte au bout de quelques temps que les Français ont des GROS points communs avec les Japonais. C'est à dire pour grossir le trait : la nourriture, un pan culturel énorme et ... la difficulté à parler anglais.

En revanche en grandissant, j'ai un peu laissé de côté mon "âme d'enfant" au placard en rangeant les jeux vidéos, les mangas et les animés pour me tourner vers la musique et les séries télé. Avec le recul, je ne regrette rien car je continue la musique, mais ce fût une sacrée erreur d'enfouir pendant si longtemps cette "âme".

J'ai pas mal voyagé depuis que j'ai 18 ans, car j'ai la bougeotte et je me suis promis d'éviter de retourner dans les mêmes pays car le monde est tellement grand avec tellement de chose à découvrir que je veux éviter de passer à côté de certains pays.

Mais on ne sait jamais ce que la vie nous réserve et au final.

C'est en 2015 que nous convenons avec ma compagne de partir au Japon pour l'été 2016 afin de faire un circuit "classique" : Osaka, Nara, Himeji, Kyoto et Tokyo. L'âme d'enfant est au placard mais ma curiosité est quand même restée.

Finalement dès que j'ai mis les pieds dans l'aéroport je suis tombé sous le charme du pays qui m'a permis de marquer un grand coup : faire ma demande de mariage et débuter la photographie (car le Japon c'est clairement un pays photogénique).

C'est donc à ce moment là que le virus de la photographie m'a piqué et m'a donné envie d'investir dans un appareil photo plus pratique pour les voyage et me tourner vers un hybride (sony alpha 6000) car pour être honnête j'ai été assez vite dégoûté du reflex que ma compagne m'avait prété durant ce premier séjour.

En revanche, mon "âme d'enfant" à ressurgit depuis car nous avons durant l'année 2016 regardés des animés, on s'est remis à lire des mangas (20th century boys, City Hunter, Full Metal ...) et je me suis remis à jouer aux jeux vidéos !

Le coup de coeur fût tellement énorme que nous décidons de nous envoler à nouveau avec ma femme vers le Japon en été 2017 pour marquer notre voyage de Noces.

Vous comprendrez alors "l'erreur" de se faire une promesse comme j'ai voulu essayer de tenir de ne pas repartir dans le même pays. Car au final ce premier voyage a tellement marqué mes esprits tant sur le point personnel que culturel que je ne voulais pas passer à côté de cette nouvelle occasion !

Cette fois ci nous avons foulé d'autres contrées et décidé de visiter principalement la préfecture d'Okayama et d'Hiroshima.

Les photos ont été prises dans les villes suivantes : Okayama, Hiroshima, Kurashiki, Fukuyama, Tomonoura, Onomichi, Naoshima, Okunoshima, Miyajima puis ... Osaka.

Un sacré périple de 12 jours pour découvrir le Japon "profond" avec pas mal de nature, gratter en profondeur la "vie quotidienne" des Japonais et aussi éviter les grosses attractions touristiques pour se focaliser sur la simplicité et la découverte pur, simple et spontanée.

Oui, je suis bel et bien tombé amoureux du Japon.

Les photos de la galerie sont issues du voyage de cette année 2017.

La suite du voyage demain sur DozoDomo. Et en attendant, découvrez le compte Instagram de Vincent Lievre.