Ōzu, son château, son temple, ses onsens (vidéos)

mardi 1 août 2017 / Vincent Ricci

Ōzu est une petite ville de 48 000 habitants située dans la préfecture d'Ehime sur l'île de Shikoku. Nos amis du site Tokyo Street View l'ont traversée de long en large pour y réaliser de superbes vidéos comme toujours.


Le château d’Ōzu, aussi connu comme le château Jizogatake, a été construit en 1331 par Utsunomiya Toyofusa. Cependant, la structure que nous connaissons aujourd’hui a été construite petit à petit de 1585 à 1617. En cette période, le château était dirigé par un certain nombre de seigneurs.
En 1888, le donjon fut détruit par un incendie, bien que les deux tours et le Yagura, qui communiquaient avec le donjon par des couloirs, ont été épargnées. Ce qu’il restait du château a ensuite survécu à la seconde guerre mondiale alors même que la périphérie du château était une zone de bombardement. En 2004, le donjon a été reconstruit et communique de nouveau avec le Yagura via ses couloirs.

Le temple était avant tout un temple familiale des seigneurs du domaine d’Ozu, la familly Kato, tout comme Ryogozansokeiin. Sept seigneurs trouvent repos ici : le second seigneur Yasuoki, le troisième seigneur Yasutsune, le 4ième seigneur Yasumune, le 5ème seigneur Tasuatsu, le 7ème seigneur Yasutake, le 9ème seigneur Yasutoki, et le 12ème seigneur Yasutomi.

Située au coeur de la préfecture de Ehime, et sous la gestion de la ville d’Ozu, Oyabu est par definition une beauté de la nature. Découverte très récemment en 1876 en l’ère Meiji, les sources d’eau chaudes d’Oyabu ne sont devenues célèbres que durant l’ère Taisho qui correspond au premier quart du siècle dernier. Le bâtiment principal a été modifié et rénové depuis. Etant également un Ryokan, l’Onsen d’Oyabu est rapidement devenu un endroit où le fait de venir s’y détendre est en soi une oeuvre d’art. Avec un salon couvert de tatamis, des portes coulissantes et des balcons en balustrade, l’Onsen d’Oyabu est une petite chambre du paradis, perdue au centre des montagnes d’Ozu qu’il fait bon visiter si vous vous arrêtez à Ehime.