• Les mariages virtuels, unions du futur au Japon ?

    mardi 4 juillet 2017 / Violaine Toth

    Si la natalité est en baisse au Japon, les mariages se portent toujours très bien.

    Il faut savoir qu'au Japon, on ne se marie pas toujours forcément par amour, mais qu'arrivé à un certain âge, il faut se faire une raison et épouser la moins mauvaises des options qui s'offrent à nous.

    Si vous ne trouvez pas chaussure à votre pied ou que les relations amoureuses entre humains ne vous intéressent guère, vous pourrez toujours choisir de marier un personnage virtuel.

    Bon, pour le moment, cela n'a rien d'officiel, mais avec le Japon, on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

    La marque de jeu pour adultes Hibiki Works a récemment organisé un mariage en VR (réalité virtuelle). Le marié était un homme "chanceux", qui a été choisi parmi d'autres candidats pour avoir la possibilité de "se marier" avec un personnage du jeu érotique New Wife: Lovely X Cation. Évidemment, ce n'est pas une union légale mais une opération publicitaire.

    On notera qu'au moment du traditionnel "vous pouvez embrasser la mariée", le marié a dû embrasser un marshmallow posé sur une tong.