• Ishoku-hada, le maquillage intégral au parfum kawaii

    samedi 1 juillet 2017 / Natsumi Ito

    Tokyo n'est pas considérée comme l'une des capitales mondiales de la mode pour rien. La ville est en ébullition permanente et bien souvent à l'origine de tendances plus ou moins farfelues comme le ishoku-hada (異色肌), la peau aux couleurs différentes.

    A l'origine, le ishoku-hada est apparu dans l'univers des jeux vidéo et des anime. Depuis quelques temps, certaines jeunes japonaises s'y essayent et couplent ce maquillage corporel intégral à leur garde-robe non moins colorée.

    Indéniablement, le look fait penser à celui des yamamba, ces jeunes filles au visage auto-bronzée et aux tenues provocantes à la mode dans les années 2000 entre Shibuya et Harajuku.

    Miyako, que l'on aperçoit sur la photo de couverture de l'article, a crée son équipe d'ishoku-hada et rapidement, les médias japonais se sont intéressés à elle. Mais elle l'assure, sa "tendance" n'a aucune vocation à devenir mainstream"C'est avant tout une manière différente de faire du cosplay, en aucun cas un art de vivre", explique-t-elle.

    Alors, kawaii ou pas ?

    En tout cas, Miyako a déjà quelques admirateurs, en atteste les fan arts qui ont été postés sur les réseaux sociaux après la publication de cette série de photos.