Une jeune guitariste japonaise invitée du festival des Eurockéennes de Belfort

mercredi 21 juin 2017 / Vincent Ricci

Nous sommes le 21 juin, fête de la musique. L'été démarre et avec lui la saison des festivals. Parmi eux, on ne présente plus les Eurockéennes de Belfort, l'un des plus grands du genre en France.

Cette année, il nous intéresse à plus d'un titre car en plus des têtes d'affiches habituelles, une jeune Japonaise s'est glissée dans la liste des invités.

Né en 1993 à Hyogo, au Japon, Rei a passé ses années d'enfance à New York, ce qui lui a permis d'être entièrement bilingue en anglais et en japonais, deux langues qu'elle incorpore dans les paroles de ses chansons. Après avoir commencé la guitare classique à l'âge de 4 ans, elle est fascinée par la musique blues dès 5 ans, et considère toujours Johnny Winter, Blind Blake, JB Lenoir, Jeff Land, BECK, TUnE-yArDs, HIATUS KAIYOTE, etc., comme ses musiciens et inspirations préférés.

Rei tourne déjà dans des événements mastodontes type Fuji Rock, South by Southwest à Austin ou Amoeba Music à San Francisco. Pourquoi ? À cause de son stupéfiant jeu de guitare et de sa voix sucrée. Une maîtrise qui détonne avec son jeune âge et son visage de poupée.

Les Eurockéennes de Belfort le samedi 8 juillet, marque ses grands débuts en Europe.

Et en live :

Dans le cadre du partenariat d’échange entre le festival japonais Summer Sonic et les Eurockéennes initié en 2015, Les alsaciens de Last Train se produiront sur la scène de SummerSonic (aout 2017) pendant que le public Eurockéen aura le plaisir de découvrir la surprenante Rei.

Suivez son actualité sur sa page Facebook.