• "J'aime le nattō", le superbe roman graphique à dévorer cet été

    samedi 17 juin 2017 / Vincent Ricci

    Losque l'on associe roman graphique et Japon, un titre revient dans toutes les mémoires, c'est le célèbre "Tokyo Sanpo" de Florian Chavouet sorti en 2009. Le Japon est un pays qui se prête parfaitement à ce genre d'ouvrage, tant il est graphique, insolite et différent de nos contrées occidentales.

    Aujourd'hui, Julie Blanchin Fujita nous présente son nouveau livre intitulé "J'aime le nattō" et disons les choses simplement, on l'a adoré. Plus de 200 pages superbement illustrées nous font vivre le Japon du quotidien avec énormément d'humour et de second degré, et chose très appréciable, l'ensemble est quasiment bilingue, ce qui plaira aux étudiants en japonais.

    L'auteure prend le temps de nous présenter de nombreuses facettes de la société japonaise et nous livre ses sentiments sur d'autres dans une intéressante série de "J'aime/J'aime pas".

    Si le livre s'appelle "J'aime le natto", Julie confie que ça n'a pas toujours été le cas. Pour elle, cela a "l'odeur du roquefort et la texture d'un mix entre de la morue et de la colle néoprène." On ne peut pas lui donner tort sur ce coup-là.

    On passe un excellent moment à dévorer les aventures du quotidien d'une Française au Japon et on prend beaucoup de plaisir à rouvrir le livre de temps en temps pour piocher une petite anecdote et sourire de ses pérégrinations.

    C'est donc un vrai coup de coeur que ce "J'aime le nattō", et on se réjouit encore davantage du dernier mot de l'ouvrage, "つづく", qui signifie à suivre. Alors, vivement le tome 2.

    J'aime le nattō, de Julie Blanchin Fujita
    Hikari Editions
    232 pages, 18,9€

    Partagez

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.