Ce DJ japonais compose un morceau grâce à des poils pubiens féminins

vendredi 19 mai 2017 / Natsumi Ito

Le marché de la musique est peut-être l'un des plus concurrentiels. Difficile de sortir du lot pour espérer vendre quelques disques. Le Japon est l'un des derniers bastions de cette industrie et si les ventes digitales décollent, celles de CD sont toujours très hautes, boostées par les groupes d'idoles.

Au milieu des AKB, Nogizaka, Morning Musume et autres Johnny's, les chanteurs de J-Pop se disputent les places d'honneur et d'autres tentent l'originalité avec des concepts plus étonnants. C'est le cas avec ce titre du DJ Taku Takahashi, connu pour être l'un des fondateurs de l'excellent groupe de hip-hop électro M-Flo.

"Public Hair Grooving - In Motion" est le nom de son dernier projet solo. Enfin, solo, pas tout à fait. Pour le réaliser, il a dû faire appel à quinze jeunes femmes et une partie de leur anatomie pour le moins surprenant, leurs poils pubiens.

Quel rapport entre des poils pubiens et la musique ? Toute personne mentalement saine répondra aucun, mais dans l'imagination du DJ, la forme de ces poils rappellent celles des ondes. Le poil pubien n'est donc pas encore en passe de devenir un instrument de musique à part entière mais simplement une source d'inspiration pour un nouveau son.

Shiboru Yamane, l'un des producteurs du concept "In Motion" explique : "J'ai eu cette idée que les poils pubiens ressemblaient à des ondes sonores. Tout ce que je voulais faire, c'étaut créer ces ondes sonores. "

Regardez le reportage où Taku Takahashi explique sa démarche et où d'autres intervenants n'oublient pas de préciser que les Japonaises ne s'épilent pas le maillot autant que les Américaines.

La version intégrale de la "chanson" :

Plus d'infos sur le site officiel du projet.