Ramune, la bille ne fait pas le gaz

jeudi 4 mai 2017 / Vincent Ricci

Le 4 mai, le Japon est en pleine Golden Week. Ce jour est officiellement le jour de la nature (Midori no hi, みどりの日). C'est également le jour du ramune.

Le ramune, qu'est-ce que c'est ?

Depuis 1876 (!), les Japonais se désaltèrent avec une bouteille de Ramune. Ne cherchez pas l'origine de ce nom, ce n'est ni plus ni moins qu'une japonisation de l'anglais "lemonade" pour limonade bien sûr. Le Ramune était une boisson très populaire dans la marine impériale japonaise avant la Seconde Guerre mondiale, ce qui fit monter sa cote en flèche auprès de la population locale. De nos jours, il en existe dans de très nombreuses saveurs : Ananas, banane, blue Hawaii, bubble gum, cerise, cola, disco dance (?), fraise, framboise, kiwi, limonade, litchi, mangue, melon, muscat, myrtille, orange, pastèque, pêche, pomme et yuzu (sorte de mélange entre mandarine et citron). Et parce qu'il faut bien faire japonais, je vous recommande particulièrement les saveurs wasabi, poulpe, kimchi (chou épicé), takoyaki (pieuvre) et curry !!!

Bon alors, vous vous dîtes, qu'est-ce qu'il nous parle de limonade, comme si on en avait pas chez nous. L'originalité du Ramune, en plus de ses saveurs improbables, c'est sa bouteille. Elle est en verre et est donc recyclable. Il existe encore des consignes pour les ramener. Ensuite, son ouverture est pour le moins particulière. Mais regardez les photos, je vais vous expliquer tout ça comme il faut.

Une bonne prise en main, c'est déjà ça !

Comme l'indique le texte sur la bouteille, la boisson est au goût du Japon (日本の味) !
A cette étape-ci, la bouteille n'est pas encore ouverte.

A l'intérieur du cercle caoutchouteux bleu se trouve une petite bille que l'on va devoir faire sauter. A l'aide d'un petit accessoire en plastique contenu dans l'emballage, on va appuyer fortement sur la bille pour la faire entrer dans la bouteille.

La bille en question est à présent coincée dans la partie supérieure de la bouteille. Elle pétillera lorsque la boisson lui passera dessus, donnant l'impression que c'est elle qui la gaze. Pour autant, les bulles sont si légères qu'on les sent à peine. Bon maintenant, si je devais donner mon avis sur ce breuvage, voila ce que j'en dirais. Premièrement, ce n'est pas très facile à boire. La partie bleue étant assez épaisse, il est difficile de positionner ses lèvres correctement. Enfin, il paraît qu'avec l'habitude, c'est un jeu d'enfants. Deuxièmement, la saveur que j'avais choisi pour ce test était celle de base. Ca a le goût de chewing-gum, comme beaucoup de boissons ici, et fatalement, ça n'était pas très bon.

Peut-être aurais-je eu plus de réussite avec celle au curry ?