Quand les 9 membres d'un boys band japonais s'embrassent dans un clip très sensuel

Très sensuel et un peu malaisant quand même
lundi 17 avril 2017 / Natsumi Ito

MeseMoa. n'est pour ainsi dire pas un groupe encore très connu au Japon. Formée en 2012 sous le nom Morning Musumen (!), l'unité composée de neuf membres s'est d'abord fait connaître grâce à des covers des chansons des Morning Musume.

Pour la sortie de leur premier album, les neuf jeunes hommes ont décidé de frapper un grand coup et en cela, leur nouveau clip devrait leur assurer une jolie publicité.

Le titre "Shadow Kiss" premier extrait de l'album "Secret", sort effectivement avec une vidéo qui risque d'émouvoir de nombreuses jeunes filles (et jeunes hommes peut-être). Durant les quatre minutes, les garçons s'embrassent à 36 reprises. Sur la bouche, dans le cou, sur les pieds, toutes les parties du corps sont mises à contribution pour affirmer le côté sensuel du clip.

Etait-il nécéssaire de s'embrasser autant pour véhiculer un quelconque message ? Ce sera à vous d'en juger après avoir regardé la vidéo.

Partagez

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

2 Commentaires

  1. Quelques petites questions : que trouvez-vous "malaisant" exactement ? Est-ce le fait qu'il y ait trop de baisers à votre goût dans ce clip, peu importent les individus qui s'y embrassent ? (et là, l'appréciation du "trop" est une question de pudeur propre à chacun) Ou bien est-ce parce que ce sont des hommes qui s'y embrassent ? Auquel cas je ne verrais pas ce qu'il y aurait de plus "malaisant" dans des baisers hommes/hommes (ou femmes/femmes tant qu'à faire) par rapport à des baisers hommes/femmes. C'est, de nos jours et à mon sens, le genre de choses qui devraient désormais sembler naturelles et être perçues de la même façon quelque soit le sexe des protagonistes. Un clip avec des hommes et des femmes s'embrassant à 36 reprises aurait-il eu droit au meme article ou au même qualificatif ? Je me le demande...Ceci dit, je pose ça là mais je vais garder bon espoir que votre "malaise" vient du premier cas que j'ai évoqué. ;) En dehors de ça, le morceau est des plus classiques dans le style "boy's band", et même avec un clip ayant pour but plus ou moins avoué d'attirer les fujoshis et de créer le buzz (dommage), pas sûre qu'ils reste dans les annales (sans mauvais jeu de mots...:3 :p)

    • Pour en avoir discuté avec l'auteur de l'article, je pense que le caractère "malaisant" de la vidéo vient plutôt du nombre de baisers que des baisers eux-mêmes. DozoDomo milite depuis des années pour un changement de mentalité au Japon envers les communautés LGBT, donc personne ne peut douter de nos intentions ici.
      Le fait que les membres se prennent très au sérieux contrairement aux baisers entre filles dans d'autres clips ne rend pas les scènes très naturelles. On sent que la prod leur a plus ou moins imposé le clip (on n'en sait rien, on suppose) et si des personnes semblent mal à l'aise, ce sont sûrement davantage les garçons du groupe que nous.

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.