Dans les alpes japonaises, cet étang semble tout droit sorti d'un tableau de Monet

lundi 3 avril 2017 / Vincent Ricci

Il y a quelques de mois de cela, DozoDomo vous emmenait à la découverte du jardin du peintre Claude Monet dans le village de Kitagawa sur l'île de Shikoku (voir notre article). Si ce dernier peut officiellement afficher le label Monet, c'est qu'il a été conçu en collaboration avec les équipes du jardin original de Monet situé à Giverny près de Paris.

L'endroit que nous vous présentons ici est une pépite encore très méconnue mais qui devrait vous ravir.

L’étang du sanctuaire Nemichi situé dans la ville de Seki est aussi appelé « l’étang de Monet » du fait de sa ressemblance frappante avec le tableau « les nymphéas » et le jardin du peintre. En fonction de la luminosité, vous découvrirez le bleu profond presque mystérieux de cet étang ou bien vous serez subjugué par la clareté de l’eau qui provient des montagnes environnantes. En effet, la région de Gifu est connue sous le slogan de « Gifu, terre des courants d’eau limpides » et l’eau de cet étang en est un exemple.

L’étang revête de beaux nymphéas blancs et roses pâles en fleurs de la fin juin jusqu’au début du mois d’octobre et les touristes –nombreux– se pressent de beau matin pour profiter de la meilleure place et prendre de si belles photos que nous les confondrions presque avec le tableau. Chaque saison apporte une beauté toute particulière à cet étang : en automne les feuilles d’un rouge vif entourent le site, en hiver ses bords se couvrent de blanc, au printemps les fleurs de cerisiers apportent des touches de rose et en été les hortensias colorent les alentours.

Près de l’étang se trouve le sanctuaire Nemichi et un petit café dont la spécialité est le donut à la pomme de terre. Pour continuer sur cette lancée culturelle et artistique, je vous conseille de visiter non loin de là le musée du papier japonais Mino ( « Mino-washi »). Ce papier, d’une qualité remarquable, est issu d’un procédé artisanal et ancestral classé au patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Dans ce musée vous pourrez non seulement apprendre l’histoire de ce papier mais aussi vous essayer à sa fabrication ! Une expérience originale et un souvenir parfait !