La Saint Valentin au Japon, bien plus qu'une fête d'amoureux

mardi 14 février 2017 / Vincent Ricci

Aujourd'hui vous le savez, surtout si vous êtes en couple, c'est la Saint Valentin.

Si l’Église catholique a en son temps choisi Saint Valentin pour devenir le saint patron des amoureux, force est de constater que depuis plusieurs décennies, il est surtout devenu celui des fleuristes pour qui ce jour n'a pas d'égal le reste de l'année. Si cette tendance se vérifie dans tous les pays qui célèbrent cette fête, il y a un irréductible qui ne fait pas comme les autres, vous savez lequel, le Japon !

Comme partout ailleurs, la Saint Valentin est ici aussi la fête des amoureux. Mais pas seulement. C'est la fête de tous les hommes ! L'occasion aussi pour eux de tester leur popularité. Au Japon, on n'offre pas de fleurs, mais des chocolats, et uniquement des chocolats. A son amoureux, Madame offrira des chocolats qu'elle aura soit achetés soit préparés elle-même, on les appellera "honmei choco". Au bureau, elle en offrira à ses collègues masculins favoris ainsi qu'à ses patrons. Ce sont les fameux "giri choco", chocolats de courtoisie, voire d'obligation. Les petites filles offriront des "papa choco" à leur... papa, et les lycéennes des "tomo choco" à leurs meilleurs amis. Dans tous les cas, offrir des chocolats qu'on a soi-même confectionnés témoigne de l'amitié forte ou de l'amour que l'on a pour la personne à qui ils sont destinés.

Alors vous vous dîtes, et les femmes dans tout ça ? Le Japon est décidément bien machiste !

Rassurez-vous, le 14 mars, c'est l'inverse. Baptisée White Day, cette journée voit les hommes rendre la pareille à leurs généreuses bienfaitrices de Saint Valentin. Ils leur offriront en retour du chocolat blanc et pour les plus chanceuses, des bijoux (en or blanc), ou de la lingerie... blanche. On dit que le cadeau de la White Day doit au moins être égal à trois fois la valeur des chocolats reçus un mois plus tôt.

Donc messieurs, même s'il est parfois difficile de dire non à une jolie japonaise, réfléchissez bien avant de jouer les jolis cœurs et d'accepter des chocolats de plusieurs demoiselles, cette histoire peut vous coûter très cher !

Cette année, j'ai fait en sorte de ne voir que deux amies qui avaient vraiment insisté pour me voir. Voici donc les chocolats que j'ai eu la "chance" de recevoir. Merci à elles !

P1250357P1270353 P1250355P1270350 P1270348 P1270349P1270354P1270352