Soûler des carpes koï au saké, la tradition japonaise qui choque

vendredi 13 janvier 2017 /

Tradition ancestrale symbole de la richesse culturelle du Japon, ou nouvel abus sur des animaux, le fait de donner à boire du nihonshu (sake, alcool de riz) à des carpes koï fait en tout cas réagir sur la toile ces derniers jours.

Cette pratique, Yakuharai koi no hōryū (厄払い鯉の放流, littéralement "l'exorcisme de libération de carpe") est liée à une croyance japonaise appelée "yakudoshi". Cette dernière prétend que dans la vie des hommes et des femmes, il y a une anus horribilis, comprenez une année terrible où rien n'arrive de bon. Chez les femmes, c'est l'année des 33 ans. Chez les hommes, 42. Pour la préparer au mieux, certains Japonais n'ont rien trouvé de mieux que de faire boire des carpes. Associer alcool et carpes peut paraître saugrenu mais selon eux, c'est tout à fait sensé. L'alcool est un agent purificateur et la carpe est connue comme une personnification du dieu de la rivière (la rivière, le cours de la vie, vous avez compris).

Depuis 1816, la ville de Tonami dans la préfecture de Toyama organise cet "événement" qui, soyons honnête, est loin d'être mainstream. C'est d'ailleurs le seul endroit connu au monde où cette pratique existe.

L'émission matinale de TV Asahi a diffusé un reportage sur l'édition 2017 et rapidement les commentaires positifs comme négatifs ont fusé sur les réseaux sociaux et sur 2chan, le célèbre forum fourre-tout japonais.

"Ca ressemble quand même à de l'abus sur animaux."
"Pourquoi ne vont-ils tout simplement pas sauter bourré dans une rivière?"
"Est-ce vraiment nécessaire?"
"Ceci est une tradition de pêche."
"Si nous continuons à mettre fin à des choses parce que quelques personnes sont offensées, le monde va devenir vraiment ennuyeux."
"Je ne pense pas qu'ils devraient continuer à faire ça."
"Les gens sont trop coincés ces jours-ci."

Nous vous laissons faire votre propre opinion sur le sujet après avoir regardé les quelques images de cette édition du 7 janvier 2017 où 21 hommes et 7 femmes se sont prêtés à l'exercice.

Partagez

Les commentaires sont fermés.

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.