Le prochain Empereur du Japon pourrait être couronné le 1er janvier 2019

mardi 10 janvier 2017 / Vincent Ricci

Le gouvernement du Japon a l'intention de tenir une cérémonie d'intronisation du nouvel empereur le 1er janvier 2019. Un projet de loi prévoyant une telle possibilité est à l'étude pour le mois de mai de cette année.

L'empereur Akihito du Japon avait, lors d'une allocution télévisée exceptionnelle, déclaré qu'il voulait «se retirer». Cependant, la Constitution actuelle ne prévoit pas l'abdication du monarque. À cet égard, les autorités préparent des amendements.

L'empereur Akihito est le fils aîné et le cinquième enfant de l'empereur Showa (Hirohito) et de l'impératrice de Kozun né le 23 décembre 1933. Il est considéré officiellement comme le 125ème empereur de la dynastie débutée en 660 avant notre ère et l'empereur légendaire Jimmu. Après son abdication, c'est son fils Naruhito, 56 ans, qui montera sur le trône de Chrysanthème. L'ère Heisei s'arrêtera donc à sa trente-et-unième année, laissant la place à une nouvelle dont le nom, connu peu de temps après l'avènement du nouveau monarque, sera aussi celui de ce dernier.