Terrace House, la télé-réalité intelligente à la japonaise

vendredi 6 janvier 2017 / Vincent Ricci

Depuis 2012, la télévision japonaise diffuse une émission de télé-réalité intitulée Terrace House.

Si vous pensez que la télé-réalité est un savant mélange de garçons bodybuildés ayant arrêté leurs études au collège et des filles qui ne peuvent pas s'empêcher de s'insulter à tout bout de champ, vous avez sûrement raison si vous faites référence aux multiples émissions qui envahissent les chaînes de TNT françaises.

Terrace House n'a pas grand chose à voir avec Les Anges, Secret Story ou Les Ch'tis en cela que les candidats travaillent dans la journée et qu'ils ne sont filmés que lorsqu'ils rentrent le soir et durant leurs jours de repos. Autre élément important, ils peuvent quitter définitivement la maison à tout moment et ils sont alors remplacés. Pas d'élimination, pas de jeu, pas de scénario, pas de "Ici la voix". On leur donne une superbe maison en plein Tokyo (louée habituellement 25,000€/mois) et deux voitures pour aller faire des "dates" quand bon leur semble et c'est tout. Le reste ne dépend que d'eux.

Terrace House se regarde comme un bon drama. Il offre un regard intéressant sur les relations de couple chez les jeunes japonais, aux antipodes de notre culture de la séduction. On rit, on est ému, et on s'attache très vite à ces garçons et filles, mannequin ou ébéniste, créatrice de chapeau ou étudiante en médecine. Il n'y a pas un mot plus haut que l'autre, aucune insulte, mais beaucoup de discussions du genre "- Tu n'aurais pas dû lui dire ça, elle l'a mal pris. - Oui tu as raison, je devrais aller m'excuser", ou "C'est important d'avoir un but dans la vie, il faut que tu en trouves un." De la philosophie de comptoir dirons certains, mais des considérations très japonaises qu'il est intéressant d'analyser avec nos yeux d'étrangers.

L'émission est également intéressante car elle nous emmène en dehors de la maison. Durant cette saison, on aura l'occasion de nous promener notamment à Kamakura et Yokohama.

Chaque épisode dure une trentaine de minutes, et cette "saison" en contient 46, comme le nombre de semaines qu'a duré l'émission. Les séquences filmées avec les membres de Terrace House sont entrecoupées par d'autres tournées en plateau où des comédiens et personnalités du monde du spectacle japonais commentent ce qui vient de se passer dans la maison. Il est amusant de voir les réactions de ces célébrités quand tel ou tel membre avoue ses sentiments ou se prend un râteau.

Yuriko est étudiante en médecine

Makoto rêve de devenir joueur de base-ball professionnel

Tatsuya est coiffeur

Mizuki est serveuse dans un café

Yuki est champion de claquettes

Minori aspire à devenir mannequin

Les deux dernières saisons sont désormais diffusées sur Netflix et sont disponibles dans le monde entier avec un sous-titrage français s'il vous plaît. On vous prévient, le programme est hautement addictif, les 47 épisodes ne vous prendront guère plus d'une semaine tant on a envie d'en savoir plus dès l'épisode achevé.