• Au Japon, cette rivière est passée de l'enfer au paradis

    lundi 21 novembre 2016 / Charlotte Meyer

    Ce n'est plus un secret pour personne, et encore moins pour vous lecteurs de DozoDomo, la nature japonaise est vraiment magnifique. Roses au printemps, orange à l'automne, les vallées et montagnes du pays offrent aux promeneurs des vues exceptionnelles. 

    Aujourd'hui, c'est dans le préfecture de Gunma au nord de Tokyo que nous nous rendons pour découvrir un parc naturel assez unique. Son nom déjà est particulièrement difficile à retenir, le Chatsubomigoke-koen. Il s'agit en réalité d'un petit morceau de rivière où les pierres émergées sont recouvertes de mousse (koke).

    Jusqu'en 1966, l'endroit était occupé par une mine de fer à ciel ouvert dans ce que l'on appelait alors le "trou de l'enfer". Depuis cette date, la nature a repris ses droits et grâce à la forte teneur en souffre de l'eau, les mousses ont pu proliférer et recouvrir les pierres.

    Si le site est beau toute l'année, c'est évidemment au printemps qu'il est le plus coloré, lorsque d'innombrables azalées bordent la rivière.

    Si vous êtes en balade dans la région, ne ratez pas le Chatsubomigoke-koen, un vrai petit coin de paradis.

    INFORMATIONS PRATIQUES

    Localisez

    Partagez

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.