Ce Japonais a tout plaqué pour faire le tour du monde en tant qu'artiste de rue

A 35 ans, Starduck Tony devient un caneton pour réaliser son rêve
mardi 4 octobre 2016 / Caroline Cathala

Peu connaissent son véritable nom, mais tout ceux qui ont déjà eu la chance de le voir jouer dans les rues l'appellent "Starduck Tony". Cet artiste nomade au nom étonnant a réalisé qu'il ne vivait pas la vie qu'il souhaitait. A l'aube de ses 35 ans, il a tout plaqué pour réaliser son rêve : faire le tour du monde. Petit point sur une histoire banale de prime abord mais humainement touchante.

A 35 ans, Starduck Tony annule son prêt immobilier et entame son tour du monde en commençant par l'île d'Amami Oshima. Sur son site internet officiel, il ne précise rien de sa vie personnelle ou sur la raison de son coup de tête, mais explique qu'il a réalisé qu'on avait qu'une seule vie. Il se procure alors un van qui sera dorénavant son domicile, ainsi que son lieu de travail. Il baptise son projet "One Little Traveller" et vend de la nourriture pour subvenir à ses besoins et financer son tour du monde. Trois ans plus tard, Starduck Tony n'a pas récolté les fonds suffisants. Il décide alors de chanter dans les rues pour concrétiser son projet. Pour cela, il invente un personnage haut en couleurs : un sifflet au bec pour chanter, un ukulélé parsemé d'attirail musical pour les effets, le tout en portant un bonnet de caneton (d'où son nom d'artiste "Starduck").

Si le concept paraît étrange voire désespéré, l'opération se révèle pourtant concluante et il ne tarde pas à planifier les prochaines étapes de son périple. Quatre jours après le déluge du 11 mars 2011 au Japon, il part pour le Mexique. Même s'il est encore sous le choc des événements, il maintient son projet et est témoin d'un fort soutien de la part des locaux.

Deux ans plus tard, il a déjà parcouru 19 pays et s'est produit dans 43 villes : son rêve est devenu réalité. Il retourne en 2013 au Japon pour retrouver ses proches et poursuit son activité de food truck après trois ans et huit mois de voyage et de musique. Par la suite, il est invité sur un plateau télévisé et joue pour un mariage, mais son aventure est loin d'être terminée.

Aujourd'hui, il n'est pas rare de le croiser dans les rues des villes japonaises. Nous avons assisté à son étrange spectacle aux abords de la gare de Nara (Cf. vidéo plus haut), mais vous pouvez également l'apercevoir dans la capitale nippone et dans bien d'autres endroits. Si son histoire et son univers vous a séduit, vous pouvez retrouver ses aventures sur son site officiel et son blog.