Et si partir étudier au Japon n'était en réalité pas si compliqué ?

samedi 6 août 2016 / Vincent Ricci

Vous cherchez quoi faire après le Bac ou votre diplôme universitaire ? Vous rêvez du Japon mais ça vous paraît trop compliqué ?

Depuis quelques années, il est de plus en plus facile de partir en immersion pendant quelques semaines, mois voire années au pays du soleil levant. De nombreuses écoles de japonais accueillent des étudiants du monde entier dans des conditions exceptionnelles.

Aujourd'hui, DozoDomo souhaite vous présenter un service qui devrait intéresser bon nombre d'entre vous. Un service gratuit qui plus est.

Créée il y a un peu plus d'un an par M. Ueda, Motivist Japan est une filiale de Ryugakusite.com, elle-même fondée en 2004. Ryugakusite.com aide chaque année environ 600 étudiants japonais à aller étudier à l'étranger. Après avoir constaté l'engouement grandissant à l'égard du Japon, et la volonté du gouvernement japonais d'encourager la venue de plus d'étudiants étrangersM. Ueda a donc décidé de créer Motivist Japan.

Services

L'objectif de Motivist Japan est d'assister les gens à venir apprendre le japonais au Japon. De plus en plus de jeunes rêvent du Japon, mais ils ne savent pas qu'ils ont réellement l'opportunité de tenter l'expérience de la vie au Japon. Vivre dans un pays étranger, et encore plus dans un pays aussi unique que le Japon, peut s'avérer déroutant. Motivist apporte la tranquilité d'esprit aux futurs élèves en se chargeant de tout.

Un peu plus en détail, voici ce qu'ils proposent :

Ils fournissent les informations sur la vie et les études au Japon
. guident les gens selon leurs objectifs
. traduisent les documents
. préparent les gens pour d'éventuels entretiens sur Skype (avec l'école) ou par téléphone (avec l'immigration)
. traitent les demandes d'inscription aux écoles et préparent les dossiers de demandes de visa
. aident à trouver un logement qui correspond aux critères et budgets de chacun
. assistent les étudiants une fois qu’ils sont au Japon (si nécessaire)

Si les étudiants ont une demande spécifique (ville, école, hébergement etc ...), ils feront tout leur possible pour les accommoder.

http://motivistjapan.com/fr/

Ce qui est particulièrement intéressant chez Motivist, c'est que leurs services sont entièrement gratuits dès lors que les étudiants choisissent une de leurs écoles affiliées (payantes bien sûr). Ce sont en effet ces dernières qui les rémunèrent.

 image008 (1)

Les écoles et leurs programmes

Les programmes sont de durée variable. De quelques semaines à 2 ans.

Il faut compter en moyenne 600.000 yens (5,300€) de frais d'études pour 1 année (pour simplifier, comptez 50,000 yens (440€) par mois).

Les écoles sont de plus en plus exigeantes : elles veulent que leurs étudiants aient déjà quelques bases de japonais avant de venir au Japon. Ces conditions sont beaucoup moins strictes (c'est un euphémisme) pour les étudiants occidentaux mais il est recommandé de commencer à apprendre (les kanas, une centaine de kanjis et bien sûr les bases de la grammaire). C'est dans l'intérêt des futurs élèves pour leur faciliter les premiers temps au Japon, pour peut-être intégrer un cours plus avancé et pour être opérationnels pour les "arubaito" plus vite.

Classroom1

La grande majorité des étudiants étrangers au Japon sont asiatiques. Leur but est très souvent d'intégrer une institution de l'enseignement supérieur au Japon. Pour cela, il faut atteindre au moins le niveau JLPT N2.

Les programmes des écoles de japonais sont donc avant tout focalisés sur cette préparation : JLPT, mais aussi EJU.  Ce sont les programmes "académiques" (l'appellation peut varier selon les écoles).

La majorité des étudiants occidentaux n'ont pas l'intention de poursuivre leurs études au Japon. Ils veulent simplement vivre au Japon, apprendre la langue et souvent trouver un travail. Ils suivent donc un programme "général".

Pour les premiers, afin d'obtenir un visa d'étudiant il faut avoir au moins 12 ans de scolarité, car c'est une condition requise par les universités et autres établissements d'enseignement supérieur. Pour les seconds, avoir 12 ans de scolarité n'est pas une condition sine qua non (en d'autres termes, on n'est pas obligé d'avoir le bac pour venir apprendre le japonais au Japon avec un visa d'étudiant).

En revanche, après le programme de japonais, on ne pourra chercher du travail que si on a un diplôme d'enseignement supérieur (japonais ou autre), ou des compétences dans un domaine spécifique.

graduation ceremony3

Donc :

. un jeune français sans le bac peut venir apprendre le japonais et seulement cela.
. un jeune avec le bac peut venir apprendre le japonais mais il pourra aussi par la suite poursuivre ses études, condition pour ensuite faire carrière au Japon.
. un jeune avec un diplôme de l'enseignement supérieur (français ou autre) pourra chercher du travail immédiatement après son programme de japonais.

kyoto-minsai-tatami

Visas

Pour toute durée de plus de 3 mois, les étudiants (bien entendu nous parlons des français, belges, suisses ...) doivent faire une demande de visa d'étudiant.

Une option est le Working Holiday Visa (Programme Vacances Travail). Les démarches sont plus simples. Le WHV donne la flexibilité aux jeunes d’alterner études et travail, pendant un an maximum. Nous recommandons aux postulants qui veulent sérieusement apprendre le japonais de choisir l'option du visa d'étudiant. Pour les autres le WHV peut suffire.

Japanese tradition room

La vie des étudiants au Japon

Les étudiants étrangers ont le droit, au Japon, de travailler 28 heures par semaine. Selon le Ministère de l'Education, 75% des étudiants choisissent cela. Il est très facile de trouver des baito (petits boulots). Comme vous le savez sûrement, le marché du travail au Japon est très "flexible" (un sujet en soi ! Surtout avec ce qui se passe en France ...), avec les avantages et les inconvénients que cela comporte. Les écoles disposent souvent de réseaux pour placer les étudiants. Finalement c'est donc le choix de ces derniers s'ils veulent travailler ou pas (ils n'ont souvent pas le choix, ayant des ressources limitées). Potentiellement, leurs dépenses de la vie courante sont ainsi couvertes. Et c'est un moyen d'améliorer son japonais plus vite.

Activities

Côté hébergement, Motivist recommande toujours la famille d'accueil afin de favoriser l'apprentissage (non seulement de la langue mais du mode de vie bien sûr). Mais en général les étudiants vivent en colocation, dans des résidences avec qui les écoles ont des partenariats. Chambres individuelles ou partagées, parties communes. Budget logement à partir d'environ 25,000 yens/mois (220€).

homestay1

Vous le voyez, partir au Japon n'a plus rien du parcours du combatant qui existait il n'y a pas si longtemps. Avec des organismes comme Motivist Japan, plus besoin de chercher des heures sur le net, de remplir des tonnes de documents (et Dieu sait que les Japonais adorent ça) et de s'inquiéter, tout est fait pour vous rendre la vie sur place plus agréable.

Evidemment, partir à un coût, mais si vous avec un peu d'économies, foncez. Jamais un élève ne regrettera d'avoir vécu cette expérience d'immersion dans un pays qui n'a pas fini de nous attirer.