• Cet été, restez au frais avec le ventilateur d’aisselle de Thanko

    vendredi 29 juillet 2016 / SoKeA Dam

    Qui dit été au Japon, dit festivals et feux d’artifices, uchimizu et cloches à vent, nagashi somen et hiyashi chūka, jolies filles en tenues légères ou en yukata, suikawari et kakigōri, mais aussi traditions et modernité évidemment. Passer un été au Japon, surtout dans les centres urbains densément peuplés, c’est aussi devoir supporter les fortes chaleurs, prospecter les espaces climatisés, et tenter d’échapper à nos congénères atteints d’hyperhidrose.

    Si vous aussi, vous souffrez de ces transpirations excessives localisées sous les bras qu’aucun produit n’a jamais pu contenir, ni qu’aucun médecin n’a réussi à soigner, jetez un coup d’œil chez Thanko. Le roi du gadget japonais possède l’appareil miracle. C’est, d’ailleurs, actuellement, le produit le plus vendu du catalogue.

    clim_aisselle (7)

    Avec le ventilateur d’aisselle de Thanko, fini les auréoles peu esthétiques qui détériorent prématurément vos vêtements et vous empêchent de vous lancer dans des olas avec enthousiasme.

    Pour la modique somme de 3,800 yens (soit une trentaine d’euros), ce n’est pas un mais deux ventilateurs d’aisselles qu’il est possible de se procurer pour passer l’été au frais. Clipsez-les discrètement aux manches de votre plus belle chemisette et partez à la conquête des temples nippons en toute sérénité. Avec le ventilateur d’aisselle de Thanko, terminé ces nauséabondes odeurs de transpiration capables à elles seules de repousser les troupes assaillantes les plus acharnées. Trois vitesses de diffusion de flux permettent de réguler le besoin d’air selon les besoins.

    Avec deux piles, vos aisselles parfumées pourront rester au frais entre cinq à neuf heures. Mais pour profiter en toute quiétude de ces désormais agréables mais longues journées estivales que vous avez choisi de passer dans ce si beau pays qu’est le Japon, n’oubliez pas d’adjoindre à votre remarquable tenue, un sac banane qui contiendra quelques piles de rechanges, ou une indispensable batterie de poche pour alimenter indéfectiblement les fabuleuses inventions que sont ces petits ventilateurs d’aisselles de Thanko.

    Partagez

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.