Takigyō, l'art de se purifier sous les cascades japonaises

mardi 19 juillet 2016 /

Dans le bouddhisme, le shugendō et le shintō, le "takigyō" est une pratique ancestrale pour se ressourcer et recharger ses batteries physiques et spirituelles. Pour ce faire, il suffit de se vêtir d'un ensemble blanc et d'aller se placer sous une cascade. Evidemment, plus l'eau sera froide, meilleure ce sera.

Cependant, un cérémonial devra être respecté si l'on veut bien faire les choses. En plus de la tenue blanche réglementaire, il faut commencer par faire une révérence à la cascade. Seulement ensuite, on pourra commencer à réciter des mantras.

Nombreuses sont les émissions de télévision à s'être intéressées à cette activité et à y envoyer des vedettes pour les "punir" :

takigyou_5

source: Geocities

takigyou_3

source: tontonkure

takigyou_2

Certains étrangers de passage au Japon s'essaye aussi à cette pratique :

takigyou

Il faut évidemment faire très attention lorsqu'on s'attaque au takigyō. En effet, de nombreux dangers existent. Les premiers sont liés à la cascade elle-même. Il arrive qu'elle laisse tomber des pierres ou des morceaux de bois qui peuvent donc être très risqués pour les hommes. La température de l'eau en hiver, entre 3 et 4 degrés peut provoquer de sérieux malaises.

takigyou_6

source: daijouin.jp

takigyou_4

Partagez

Les commentaires sont fermés.

Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.