• Manga: sélection spéciale Fukushima

    mardi 5 avril 2016 / Motoko

    Au cœur de Fukushima, de Kazuo Tatsuta, chez Kana

    © Kazuto Tatsuta / Kodansha Ltd / Kana

    © Kazuto Tatsuta / Kodansha Ltd / Kana

    Depuis l’accident de Tchernobyl, la destruction d’une partie de la centrale de Fukushima, en mars 2011, est la catastrophe nucléaire civile la plus terrible qui ait frappée la planète. Cinq ans après, il est toujours difficile de savoir exactement ce qui se passe dans la centrale de Fukushima Daiichi. Les informations fournies par le gouvernement vont à l'encontre de celles données par les associations antinucléaire, et d'autres sont complètement farfelues.

    Une situation qui a inspiré le mangaka Kazuo Tatsuta. Il s’est fait engager anonymement comme ouvrier pour travailler dans la centrale afin de raconter le quotidien de cette usine et de ses réacteurs endommagés. Le mangaka a choisi d'utiliser un nom d'emprunt, pour lui, comme pour ses collègues.

    Ici pas de polémique, l'auteur se contente de raconter ce qu'il a vécu. La difficulté de se faire engager dans ces zones à risque, l'organisation hiérarchique, les différentes zones de travail, la sécurité, la pénibilité du travail… Tout est très détaillé et le mangaka propose également de nombreux schémas pour mieux comprendre le terrain ou les zones évoquées.

    Au cœur de Fukushima est un manga reportage pédagogique, qui permet de se faire sa propre idée sur la situation à Fukushima Daiichi, mais aussi de mieux comprendre les problèmes que pose la décontamination. On s'aperçoit également que la sécurité, souvent décriée, n'est pas si catastrophique qu'on veut nous le faire croire.

    Colère nucléaire, tome 1 et 2, de Takashi Imashiro, chez Akata

    © 2012 Takashi Imashiro/ published by Kadokawa Corporation Enterbrain / Akata

    © 2012 Takashi Imashiro/ published by Kadokawa Corporation Enterbrain / Akata

    Satô, protagoniste de ce manga, assiste avec horreur à la catastrophe qui frappe le Nord-Est du Japon, le 11 mars 2011. Il assiste avec encore plus d'effroi aux évènements qui suivent : tandis que la plupart des Tokyoïtes semblent vouloir reprendre leur vie comme si de rien n'était. Satô, lui, est en colère ! En colère contre ce gouvernement et ses non-dits, en colère contre cette société qui ferme les yeux sur les conséquences réelles de la catastrophe. Au fil des jours, il observe, commente et enrage, face à l'évolution de la situation de son propre pays...

    Takashi Imashira décrit et analyse toutes les informations qu'il obtient. Le manga évolue au fur et à mesure des informations que récolte son personnage principal par le biais des médias. Le mangaka y donne donc sa vision des choses, et s'énerve contre le gouvernement japonais qui, selon lui, n'a pas su réagir efficacement. Takashi Imashiro fait référence à de nombreux hommes politiques, à des entreprises et à des lieux, qui s'ils ne vous disent rien sont expliqués dans un lexique. Colère nucléaire est un manga à conseiller aux curieux et à ceux qui aiment comprendre.

    Lire un extrait de Colère nucléaire