• Des nouvelles de Pokémon GO !

    vendredi 25 mars 2016 / SoKeA Dam

    Une vidéo prise à la volée lors d’une présentation confidentielle avait dévoilé quelques rudiments du futur produit, il y a quelques jours, mais depuis son annonce surprenante en septembre dernier, aucune nouvelle communication officielle n’avait filtré de la part des entités à la tête du projet Pokémon GO.

    Aujourd’hui quelques détails ont été publiés, précisant les protocoles et les subtilités qui régiront vos séances de captures de monstres de poches dans l’application qui sera disponible sur iPhone et Android plus tard cette année. Notez que des tests en situation réelle sont prévus au Japon.

    A l’instar d’Ingress, son modèle original, Pokémon Go poussera les utilisateurs à voyagez entre le monde réel et le monde virtuel au travers de l’écran de son smartphone. Le jeu utilisera les données de localisation pour encourager les joueurs à s'aventurer d'un bout à l'autre du monde à la recherche de Pokémon, nous dit-on. Les quelques images présentées semblent conformes à ce que présentait la vidéo d’annonce.

    Les Pokémons apparaissent dans les lieux réels que nous empruntons tous les jours. Le smartphone vibrera pour signaler la présence d’un Pokémon sur le chemin en allant chercher sa baguette de pain. En sortant son smartphone, le Pokémon apparaitra en surimpression de l’image renvoyé par l’objectif de la camera de son appareil. Il suffira de viser sa proie et de lancer une Poké Ball pour espérer attraper la petite bête. Nul besoin de combat pour affaiblir le Pokémon comme c’est le cas dans les jeux. La capture de tel ou tel Pokémon dépendra du niveau du dresseur.
    Il faudra donc souvent sortir son smartphone pour devenir plus fort et un jour être capable d’attraper les Pokémon les plus puissants et rares que compte le bestiaire. 721 espèces sont officiellement présentées dans l’encyclopédie des Pokémon, le Pokédex. Il va y avoir du travail et quelques ampoules aux pieds avant de pouvoir tous les attraper, d’autant qu’il ne sera possible de trouver certains d’entre eux que dans des lieux particuliers. Par exemple, un Magicarpe ne sera visible que dans une étendue d’eau. En espérant qu’il ne faille pas non plus grimper en haut du mont Fuji pour récupérer les Pokémon légendaires comme Mewtwo ou Jirachi.

    pokémon_go

    Toutes les subtilités qui font la force des jeux sur consoles portables Nintendo ne sont pas intégrées dans Pokémon Go mais d’autres intéressantes routines permettront peut-être de profiter sur la durée de cette application. Des PokéStops situés à des endroits intéressants tels que des créations artistiques publiques et des monuments historiques permettront d’obtenir, par exemple, des Poké Balls plus puissantes. Si envoyer combattre nos amis n’est plus une composante nécessaire à la collecte d’autres de leurs congénères, il sera tout de même possible de les faire progresser. En collectant plusieurs fois le même exemplaire, vous aurez la possibilité de faire évoluer l’un d’eux.
    Il sera aussi possible de collecter, autour de ces fameux points PokéStops, des Œufs de Pokémon qui ne pourront éclore qu’après avoir parcouru une certaine distance en leur compagnie. Le hasard déterminera la nature de votre nouveau compagnon.

    Un voyage au royaume des Pokémon est bien plus amusant en groupe. Ingress proposait de choisir entre deux factions. Dans Pokémon GO, vous devrez intégrer l’une des trois équipes qui seront mises en place. Vous pourrez alors défendre votre honneur et celui de votre camp en affrontant les autres joueurs qui auraient choisi d’appartenir à l’un des deux autres groupes dans des arènes de combat.

    Partagez

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.