• Robots et Japon, les éternels inséparables

    Pour toujours ?
    vendredi 22 janvier 2016 / Dorian Fontanillas

    Aujourd’hui on va tenter d’en apprendre un peu plus sur un vaste sujet et quel sujet mes amis ! Celui de la relation que les Japonais entretiennent avec les robots.

    Il y aurait de quoi rédiger un tome de l'épaisseur d’un Tolkien dessus mais on va tenter d’aborder cela d’un œil nouveau et comprendre les tenants et aboutissants des origines jusqu’au futur de ce sujet ô combien intéressant, du moins pour moi et je l’espère à la fin de ces lignes pour vous. Allez, prenez de quoi subvenir pendant quelques minutes on est partis ! J’allais oublier, on va parler de mecha avec des gros joujoux alors restez !

    Tout d’abord il convient de préciser que je ne parlerai pas de la Robotique mais bien des robots en général, ceux-ci ne sont qu’un embranchement de la science qu’ils composent qu’est la robotique et qui comprend toute machine qui est “automatique”, faire l’histoire de tout cela serait très très long de plus je ne suis pas expert sur la question et surtout on oublie pas que nous sommes sur DozoDomo et ce qui nous intéresse ici c’est pourquoi le Japon aime tant les robots ?

    Oui d’ailleurs pourquoi ? Petit cours d’histoire avant.

    C’est durant la période d’Edo que les historiens ont identifié les premiers signes de “robots” au Japon. En effet, le terme robot ici n’est pas encore vraiment viable et on parle plutôt d’automate les karakuri ningyô (からくり人形), qui ne repose qu’uniquement sur des systèmes d’horlogeries complexes qui permettent d’effectuer des mouvements mécaniques définis. Le but ici était d’utiliser ces automates essentiellement dans quelques taches très simples tel que servir une tasse de thé.

    Avec un mécanisme élaboré celui-ci apportait la tasse à l’invité en avançant sur une ligne droite avec la tête inclinée, une fois que l’invité décidait d’attraper sa tasse l’automate se retournait, levait la tête et repartait sur la même distance à son point de départ. D’autres versions existent pour faire des jeux de magies ou d’acrobaties mais toutes étaient faites pour divertir les invités.

    Jusqu’au début du 20e siècle, peu de choses évolueront mais on peut déjà clarifier une chose, l’amour des Japonais pour les robots remonte déjà à au moins 200/300ans ce n'est pas tout jeune !

    Cela va changer au milieu du siècle dernier et l’apparition de l’informatique dans sa globalité qui va permettre aux Japonais de retrouver l’amour d’antan qu’ils avaient perdu, la conception de robot dans l’unique but de divertir. Au delà des débuts des robots industriels, plusieurs fabricants et scientifiques japonais vont recommencer à s’investir dans l’élaboration de machines capables d’interagir avec les humains, beaucoup de scientifiques pensent que c’est la différence de relation avec Dieu qui se veut plus libre dans la culture Japonaise qui permet à ceux-ci de travailler sans chaînes sur la robotique au siècle dernier, là où dans certains pays vouloir créer des êtres artificiels voulant copier l’homme semblait blasphématoire.
    En parallèle après la seconde guerre mondiale apparait un nouveau sous genre des animés que sont les animés de mécha, cyborg et robot. Cela va grandement contribuer à la fascination de ceux-ci dans la culture populaire. Des animés tel que Astro boy, Goldorak, Gundam Suit ou encore plus tard Evangelion bien sur, qui brise la barrière de la simple relation pilote / machine vont tous participer au phénomène, sans oublier les jeux vidéos qu’on ne citera pas tous, la liste étant très longue mais des séries comme Metal Gear Solid, Armored core, Super Robot Taisen, Front Mission et j’en passe ont aussi leur part dans cet amour des robots.

    Si au début beaucoup n’y croyait pas, la fin du 20e siècle à vu apparaitre des robots tous plus perfectionnés les uns que les autres, l’exemple le plus connu étant Asimo アシモ (Qui tient son nom en hommage à Isaac Asimov “l’inventeur” de la robotique moderne) et les mouvements de ceux-ci comme la simulation d’expressions et d’intelligence artificielle faut des progrès chaque jour même si la route est encore très longue.

    Si nous autres occidentaux, nous ne le ressentons pas dans notre quotidien, la majorité des robots étant purement industriels en occident, il semblerait qu'au Japon il en soit tout autre et le robot devient un objet de loisir et nul doute que les années à venir vont voir ces squelettes d’aciers remplir la vie quotidienne des Japonais.

    Pour preuve, récemment et vous l’avez peut être lu sur la toile, le Japon a décidé de profiter des JO 2020 pour passer à la vitesse supérieure et investir dans un village Olympique entièrement robotisé sur Odaiba permettant d’aider les touristes ou encore le 1er hôtel au monde tenu de l’accueil jusqu’au service uniquement par des robots ! Par contre, c’est toujours un être organique qui viendra faire votre lit, pas trop déçu ?
    Mais plus réjouissant, il y a aussi les tournois de petits robots sumo ou encore robots samuraï qui deviennent de plus en plus populaires, la technologie étant plus accessible elle permet à tout un chacun (avec quelques tutoriels sûrement…) de participer avec son propre robot. Quelle va être la suite ? Un combat de robots géants ? Accrochez vous, celui-ci va arriver ! Un consortium d’entreprises Américaines sous le nom Megabots Inc ont décidé de provoquer une autre entreprise Japonaise, Suidobashi, en duel chacune possédant des prototypes de robots géants. Les Japonais ont répondu "On ne peut pas laisser un autre pays gagner cela. Les robots géants font partie de la culture japonaise ! Oui, nous allons nous battre !” affaire à suivre en juin 2016 date du défi !

    Combat de robots "sumo" mais la le poids est limité à 3kg!

    Le gouvernement Japonais ne s’en cache pas, cela fait parti des investissements majeurs du pays comme le montre un regroupement de plus de 300 entreprises japonaises visant à accélérer les choses et cela n’est pas prêt de s’arrêter alors que nous réserve le futur ? Car indéniablement si les robots vont pouvoir divertir et aider les Japonais dans leur vie quotidienne et d’autant plus sur les catastrophes naturelles ou leur apport est indéniable comme on a pu le voir à Fukushima, que va t’il advenir de la relation avec les humains?

    La place que prennent ceux-ci dans le monde du travail, certaines estimations parlent d’un emploi sur deux occupé par un robot à l’horizon 2035 au Japon, au détriment des personnes ; ou encore les interactions de plus en plus poussées qui peuvent faire apparaitre des problèmes très sérieux, le fabricant Aldebaran ayant par exemple interdit toute relation sexuelle avec son robot Pepper, posent de sérieux doutes sur le futur à plus ou moins long terme (et non avant que vous y pensez ce n’est pas pour ça qu’ils aiment les robots non mais !)

    Alors, est-il possible de répondre à la première question, pourquoi les Japonais aiment-ils tant les robots ? Je ne le sais pas mais est-ce qu'eux-même le savent ? Cela n'est peut-être qu’une simple quête de l’impossible vers l'humanoïde parfait ? Avez-vous une réponse ? Dites-le nous !
    Le vivrons-nous ? Impossible de le dire. On dit souvent que le Japon est le reflet du futur pour le reste du monde et dans ce cas précis, cela est sûrement vrai. Pour finir, il est d’ailleurs assez amusant de voir que dans la majorité des œuvres littéraires ou séries et films, le robot est représenté sous les traits d’un homme ou une femme asiatique, voire ouvertement japonais. Coïncidence, sûrement...

    Sur cela, j’espère que vous avez apprécié ce sujet - qui était au passage mon premier article sur DozoDomo - et je vous remercie tous d’avance pour la lecture de celui-ci et à bientôt pour un prochain article !

    Si vous souhaitez pousser le sujet plus loin on vous conseille :
    - Isaac Asimov et l’ensemble de son œuvre
    - Le film Ex Machina d'Alex Garland
    - L’animé Ghost in the Shell 攻殻機動隊 de Masamune Shirow 士郎・正宗
    - Le film Blade Runner de Ridley Scott
    - Les jeux videos Deus Ex de SquareEnix
    - La série Real Human 100% Humain de Lars Lundström
    - Ou encore Her de Spike Jonze qui développe la relation homme machine de belle manière et Air Doll de Hirokazu Koreeda 是枝 裕和 qui n’est pas loin de tout cela, je referai surement un article rien que sur ce réalisateur qui est tout simplement l’un de mes préférés.

    J’en ai surement oublié, n’hésitez pas à en rajouter dans les commentaires et partagez si vous avez aimé !

    Partagez

    1. Hé bien mois mon ami s'appelle wall-e
      robot de taille 1/1 parle chante bouge,bon ses vrais qu il pique un peux de place,mais il est tellement beaux avec ses grand yeux,on dirai n5,dans le filme cour circuit,j'ai également bender,ou méme hero junior,ou un émilio
      mais j'a vous que ses pas térrible!
      est biento nono va débarqué dans le salon,
      est pour gardé tous se ptit monde il y a ed209,taille 1/1
      du filme robotcop;pas mal un!

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.