• Mémoires de Kyūshū, l'exposition photo de Yurina Niihara à découvrir absolument

    mercredi 20 janvier 2016 / Vincent Ricci

    Quelle fierté de vous proposer de découvrir cette exposition !
    Organisée conjointement par l'école de photographie EFET et la Favela Chic où elle se tient du 20 janvier au 2 février (le vernissage a lieu ce soir à 19h), l'exposition parisienne rassemble plusieurs artistes dont notre Yurina "nationale". Elle y présente sa série "Mémoires de Kyūshū" que DozoDomo vous présentait en avant-première il y a quelques temps.

    A cette occasion, elle vous accueillera, n'en doutons pas, avec le sourire, et mettra en vente quelques-uns de ses clichés.

    Voici comment Yurina Niihara parle de cette série de photos :
    Mes années de vie en France ont changé ma perception du Japon. A chacun de mes retours au pays je me sens étrangère, détachée, et observatrice de cette culture qui a façonné ma vie. A l’instar d’une touriste occidentale, je redécouvre les us et coutumes de mon pays, comme si je ne les avais jamais pratiqués moi-même auparavant. Les rituels du quotidien de la société japonaise deviennent pour moi des objets de curiosité sociologique et de fascination iconographique. Alors je les capture avec mon appareil photo. Voici donc une série de photos prises lors d'un voyage à Kyūshū (sa région d'origine, ndlr) témoignant de mon nouveau regard sur mon pays.

    Pour ceux qui ne connaitrait pas encore la pétillante Yurina, voici une biographie sommaire.

    Yurina est née en 1986 à Kagoshima où elle a vécu jusqu'en 2008, après quoi elle est partie à Tokyo pour travailler comme présentatrice et modèle en photo à partir de 2008 jusqu'à 2011. À cause de la catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, elle a quitté mon pays et a commencé à habiter à Paris en juillet 2011. Elle est diplômée en relations humaines d'une université de Kagoshima. Lecteurs de DozoDomo, vous avez pu la voir dans plusieurs vidéos, notamment à l'occasion de Japan Expo et admirer ses photos dans de nombreux reportages réalisés au Japon.

    Si vous passez dans le quartier de République ces prochains jours, ou si vous êtes simplement amateur de (belle) photographie et de Japon, n'hésitez pas à vous rendre à la Favela Chic, 18 rue du faubourg du Temple, pour rencontrer Yurina et entrer dans son univers.

    Tabi Nagasaki 2014

    Groupe d'étudiants Japonais en visite du Mémorial de la Bombe à Nagazaki

    Tabi Nagasaki 2014

    Bus en direction du village d'Imari Saga

    Unzen 2014 Yurina NIIHARA

    Entrée d'un ryokan (auberge traditionnelle japonaise) à Unzen

    Nagasaki 2014

    Le magasin de Sake à Kumamoto

    Restaurant de rue à Fukuoka