Revue de Web

Un Monopoly version arts traditionnels japonais bientôt en vente

Depuis son lancement en 1935, le succès du Monopoly ne s'est jamais démenti.
Alors qu'auparavant, chaque pays n'avait le droit qu'à une seule édition nationale, ces dernières années, des éditions locales et plus insolites ont vu le jour comme celle à l'effigie de la princesse Zelda.
C'est le cas avec celle qui sera lancée fin janvier au Japon et qui sera consacrée aux arts traditionnels nippons. Dans ce jeu, on n'achète pas des rues pour y placer des maisons et des hotels, on achète des savoir-faire. Ainsi pour 60 crédits, vous pourrez acquérir une fabrique de bankoyaki, une variété de céramique, et pour 400 crédits, la case la plus chère vous permettra de mettre la main sur la richesse des tissus de Nishijin.
Parmi les autres cases, on trouve pèle-mêle de la vaisselle laquée, de la porcelaine, des couteaux, des poupées en bois, etc.

Monopoly arts traditionnels japonais_1

Monopoly arts traditionnels japonais_2

Le plateau reprend la forme habituelle du Monopoly avec une case départ, parking, prison. Les gares sont remplacées par des jouets artisanaux. Quant aux cases "Chance" et "Communauté", elle sont remplacées ici par des cases "Future" et "Zipangu", le nom que Marco Polo donnait au Japon. Le Japon que l'on devine d'ailleurs dessiné en noir au centre du  jeu.

Monopoly arts traditionnels japonais_5

On aime particulièrement les pions qui ont été crées pour cette version et notamment le cerf et le manekineko.

Monopoly arts traditionnels japonais_3

Ce Monopoly un peu spécial sera vendu 5,400 ¥ au Japon uniquement (42€).

Monopoly arts traditionnels japonais_4

Revue de Web
Sélection de la rédaction