Une compagnie japonaise invente le premier sous-vêtement cosmétique

mardi 1 décembre 2015 / Natsumi Ito

Ce n'est un secret pour personne, le Japon est un pays toujours à la pointe de la technologie. Le pays à qui l'on doit l'invention du CD, du DVD, du walkman, de la machine à plier le linge, et des AKB48, nous enchante depuis des décennies.
Aujourd'hui, l'entreprise pharmaceutique Teijin présente un produit annoncé comme révolutionnaire. Elle a déclaré cette semaine qu'elle allait commencer à vendre de la lingerie et des vêtements facilitant l'hydratation et de ce fait apaisant la peau de celui qui les porte.

Selon Teijin, les produits seront fabriqués à partir de tissu qui contient de l'acide malique, un acide qui aide la peau à conserver sa faible acidité, même si la personne est en sueur ou si l'air ambiant est sec.

"Ils seront les premiers sous-vêtements et chemises qui seront mis en vente au Japon en tant que produits cosmétiques et de beauté", a déclaré un porte-parole de l'entreprise.

La société affirme que la transpiration et la sécheresse peuvent rendre la peau humaine alcaline, ce qui la rend vulnérable à des éruptions cutanées et des microbes. Les tissus contenant de l'acide malique peuvent aider à hydrater la peau tout en entrant en contact avec le corps.

Le défi principal du projet était le lavage. En effet, comment un tissu imprégné d'acide malique pourrait-il supporter un passage au lave-linge. A cela, Teijin répond que le produit est encore efficace après 50 ou plusieurs lavages.

Un ensemble de lingerie sera vendu pour environ 4,000¥ (30€). Dès le printemps 2016, les femmes pourront acheter cette collection. L'entreprise a néanmoins ajouté qu'elle réfléchissait déjà à une collection homme.