• D'après une étude japonaise, la pilule contraceptive pour hommes n'est plus très loin

    mardi 13 octobre 2015 / Vincent Ricci

    Mesdames, si porter un enfant restera probablement pour toujours votre rôle, bientôt, vous pourriez déléguer à votre mari la charge de la contraception. Une étude d'une équipe japonaise de l'université d'Osaka ouvre une nouvelle voie de recherche vers la mise au point d'un contraceptif chimique masculin, une pilule pour les hommes.

    L'article du Monde raconte :

    Pour l'heure, des travaux ont déjà été menés sur une molécule, la JQ1, qui bloquerait la production de spermatozoïdes. Avec cette nouvelle approche, les spermatozoïdes continuent d'être fabriqués mais ils sont dans l'incapacité de féconder l'ovule. Les chercheurs japonais ne préconisent évidemment pas de donner des immunosuppresseurs à haute dose aux hommes pour les rendre infertiles, mais de chercher une molécule qui ciblerait spécifiquement la calcineurine des spermatozoïdes. D'après leurs expériences, il ne faudrait attendre que quatre à cinq jours après le début du traitement pour que les gamètes masculins – lesquels sont fabriqués en permanence dans les testicules – deviennent inefficaces. Ce traitement présenterait, contrairement à la vasectomie, l'avantage d'être réversible. Une semaine après son arrêt, des spermatozoïdes nouveaux apparaîtraient sur le marché avec une puissance intacte tandis que leurs producteurs retrouveraient toute leur fertilité...

    Lire l'intégralité de l'article ici.