• Il y a 70 ans, la première bombe atomique explosait au-dessus d'Hiroshima

    jeudi 6 août 2015 / Vincent Ricci

    Le lundi 6 août 1945, à 8h16, la première bombe atomique de l'Histoire explosait au-dessus d'un hôpital d'Hiroshima tuant environ 160,000 personnes.

    A l'occasion du 70e anniversaire de cet événement, DozoDomo vous propose une journée spéciale pour redécouvrir les tenants et aboutissants de cette journée en images et s'intéresser à ce qu'est devenue la ville aujourd'hui.

    Ce matin, des milliers de Japonais se sont rassemblés dans le Parc de la paix pour prier et se souvenir de cette effroyable tragédie. Des dignitaires d'une centaine de pays avait également fait le déplacement.

    hiroshima 70 ans n-hiroshgearup-a-20150805-870x675

    De nombreuses vidéos sur cette journée d'août 1945 sont disponibles sur YouTube. Nous avons choisi de vous en montrer quelques-unes relativement courtes.

    https://www.youtube.com/watch?v=BTnb3m_dJDA

    Le nombre de grands brûlés à évidemment été très important comme l'atteste cette vidéo :

    Les actualités françaises de l'époque s'interrogeaient sur le rôle à venir de la bombe atomique :

    Les journaux américains et français ont aussi fait leur une sur l'événement. Le Monde salue une "révolution scientifique" quand le "New York Times" rappelle que la puissance de la bombe équivaut à 20,000 tonnes de TNT.

    hiroshima-une-rc3a9volution-scientifique-le-monde-1945-grand 1945-08-07-New-York-Times-headlinesatomic-bombing-hiroshima-nagasaki-69-years (1)

    L'ordre de mission de l'équipage :

    urn-publicid-ap.org-6fe43b6512ef406f87673dfc1361732durn-publicid-ap.org-f6dcf38daaf74f0081f5826b7c5f440eatomic-bombing-hiroshima-nagasaki-69-years (5) atomic-bombing-hiroshima-nagasaki-69-years (4) atomic-bombing-hiroshima-nagasaki-69-years (3) atomic-bombing-hiroshima-nagasaki-69-years (2)

    Poursuivez la journée spéciale Hiroshima sur DozoDomo avec d'incroyables panoramas 360 degrés réalisés quelques heures après bombardement.

    Partagez

    1. Pour faire la guerre, il faut être au minimum deux, ensuite la guerre est une montée aux extremes, chacun imitant l'autre dans l'horreur jusqu'a que l'un des deux ne puisse plus suivre et s'écroule.
      l'horreur finale de la deuxième guerre mondiale a fait prendre conscience à l'humanité qu'elle pouvait s'autodétruire dans un cycle de vengeance ne s'arrêtant que par l'annihilation de tous les belligérants autant militaires que civils.
      Mais cette prise de conscience a eu un effet inattendu, alors qu'autrefois le perdant était méprisé et le gagnant glorifié, aujourd'hui c'est le perdant qui reçoit toute l'attention et la compassion de la part de ceux qui écrivent l'histoire et qu'en retour le gagnant est conspué comme s'il n'avait été qu'un persécuteur inhumain. Il s'ensuit une concurrence victimaire occultant le fait que dans une guerre il faut être au moins deux et que l'un des deux a commencé les hostilités.

      • Dans tout cela les perdants sont les civils. Les politiques et les industriels des deux cotés, qui ont provoqués cette guerre n'ont que faire des petites gens .
        La finalité de la chose: enrichir les puissants et leur ego machiste, la déchéance et la mort pour les autres. :122

    2. Ce sont bien des coréens sur la première image ?
      Il me semble que le groupe de femmes au premier plan portent le Hanbok.

    Les commentaires sont fermés.

    Vous devez vous identifier ou vous inscrire pour ajouter un commentaire.