• Au Japon, un antivol alcotest vous dit si vous pouvez utiliser votre vélo ou pas

    mardi 4 août 2015 / Kenji Sugano

    Croiser des Japonais bourrés en pleine nuit à pied ou sur leur vélo est monnaie courante. Le vélo est un moyen de locomotion très apprécié au Japon et le plus souvent, il sert à faire le trajet séparant la gare, ou station de métro, du domicile.

    La société KOOWHO vient de présenter l'Alcoho-lock, un antivol pour vélo qui réagit au degré d'alcool que vous avez dans le sang. Relié en bluetooth à une application smartphone, il suffit de souffler sur l'objet pour connaître son niveau d'alcoolémie. Une fois affiché sur l'écran, et même avec deux grammes, vous pouvez tout de même déverrouiller l'antivol, mais dans ce cas là, un message d'alerte sera envoyé à une personne de vos contacts préalablement enregistrée. A elle ensuite de jouer les bons samaritains et de vous convaincre de renoncer à pédaler les yeux pas en face des trous.

    Pour l'heure, le produit n'est pas encore disponible pour le grand public, mais le sera, sur demande uniquement, à un prix allant de 30,000 à 40,000 yens (220-293€)

    alcoho-lock-breathalyzer-bike-cycle-3 alcoho-lock-breathalyzer-bike-cycle-1