• Doroinkyo, le matsuri qui n'a pas peur de se salir

    lundi 20 juillet 2015 / Vincent Ricci

    Depuis de nombreuses années, la petite ville d'Hirakata, située dans la préfecture de Saitama au nord de Tōkyō, organise un matsuri un peu particulier, le doroinkyo. Le troisième dimanche de juillet, les habitants se rassemblent pour porter un mikoshi et le traîner dans la boue.

    Ce mikoshi est en réalité voué à la casse. Il prend sa retraite (inkyo en japonais) en étant plongé à de nombreuse reprises dans la boue (doro). Lors de ce festival, les personnes prient pour une nouvelle année avec de belles récoltes et sans épidémie.

    Regardez ce très beau reportage sur ce matsuri et plongez dans l'ambiance d'un matsuri unique en son genre.

    Cette autre vidéo amateur vous met aux premières loges.

    CIMG0433 131184909070513412412_DSC_0357 131184873347113108404_DSC_0334 131184942486713206526_DSC_0390 _DSC8233 _DSC8231 E381A9E3828DE38184E38293E3818DE38287 img_1 main