• A Nagasaki, un dinosaure vous accueille dans l'hôtel du futur

    lundi 20 juillet 2015 / Sophie Hirsch

    En février dernier nous vous parlions de ce projet d'hôtel haute technologie qui faisait le choix de remplacer son personnel par des humanoïdes. Et bien nous y sommes : l'hôtel ouvre ses portes et nous dévoile son architecture intérieure, son design, ses 72 chambres, ses services, mais surtout ses robots !

    Hideo Sawada, un homme d'affaire japonais nous montre sa version de l'hotel du futur, ou, plus précisément, comme il aime à le rappeler "le futur du tourisme low cost", car ses chambres single sont tarifées à seulement 9,000 yens la nuit (environ 70€).

    Henn na Hotel a été présenté aux journalistes mercredi dernier (notamment pour les démonstrations de robots) avant son ouverture au public vendredi.

    Si vous avez la chance de parler japonais, vous serez accueilli par une charmante et souriante réceptionniste humanoïde.

    Capture d’écran 2015-07-20 à 10.50.22

    Si ce n'est pas le cas, vous devrez vous contenter des conseils donnés par son voisin coiffé du même chapeau : un dinosaure ! "Vous souhaitez faire votre check-in, appuyez sur 1," nous dit le dinosaure. Le visiteur doit quand même appuyer sur des boutons et taper ses informations sur l'écran tactile.

    Capture d’écran 2015-07-20 à 10.52.10

    Avec 80 robots dans l'établissement (un "staff" qui aura nécessité l'investissement d'un quart de million de dollars), inutile de préciser qu'ils gèrent l'hôtel de A à Z : réception, groom, ils peuvent tout faire. Seuls l'entretien et la sécurité sont confiés à des humains (15 personnes sont actuellement employées dans l'hôtel).

    Capture d’écran 2015-07-20 à 10.51.26

    Hideo Sawada teste le contrôle vocal "Tuly" dans une des chambres du Hen na Hotel

    Les chambres sont elles aussi "robotisées" avec reconnaissance faciale pour l'ouverture de la porte au lieu des habituelles clés électroniques, et contrôle vocal pour allumer ou éteindre les lumières... Une peinture spéciale a également été posée sur des panneaux radiants qui régulent la température de la chambre à des fins d'économie d'énergie.

    Les ambitions de Sawada ne s'arrêtent pas à ce prototype. Il compte ouvrir plusieurs hôtels du même concept au Japon et, s'il est prometteur, projetterait d'en construire plusieurs centaines dans le monde ! Il parle ainsi d'une nouvelle "ère du low-cost hotel"...

    Il aimerait aussi que ses robots parlent d'autres langues telles que le coréen ou le chinois. A quand le français ? Aucune information n'a été donné à ce sujet. Les touristes français sont-ils seulement prêts à fréquenter ce type d'établissement ou préfèreront-ils la douceur d'un ryokan ?