Avec Bon-chan, rien ne sert de courir...

Une tortue en balade à Tokyo
mardi 14 juillet 2015 / Sophie Hirsch

Bon chan mais c'est une tortue !

Oui bon, le jeu de mots est un peu limite mais Bon-chan c'est bien le nom de cette magnifique tortue Sulcata qui traîne doucement sa carapace sur les trottoirs de Tsukishima à Tokyo au côté de son propriétaire, Hisao Mitani, directeur d'une maison funéraire.

Il y a vingt ans, son épouse en mal d'enfant (ils sont encore aujourd'hui sans enfant) est tombée amoureuse de cette tortue mâle à la boutique d'animaux de compagnie et Hisao n'a pas résisté au coup de foudre de sa femme et a ramené l'animal chez lui . A l'époque, elle tenait dans la paume d'une main car elle mesurait cinq centimètres !

"J'avais bien en tête qu'elle deviendrait une tortue de grande taille mais je ne pensais pas qu'elle deviendrait aussi imposante !", déclare Hisao.

Hisao considère véritablement Bon-chan comme son enfant : "Bon-chan est le seul membre de la famille qui m'écoute, donc je me confie à lui tout le temps. Je dis seulement son nom et il arrive !"(bon, on rajoutera juste "à son rythme"...)

Bon-chan vit dans un enclos à la maison funéraire où il accueille les visiteurs et, lors de ses petites promenades dans le quartier de Tsukishima, il se régale des morceaux de chou et des carottes que des enfants s'amusent à lui offrir.

"Je suis assez patient, mais Bon-chan n'est pas si lent que ça. Je l'emmène en promenade deux à trois fois par semaine. Il adore ces promenades. On a un itinéraire qui nous prend à peu près une heure et demie". Bon-chan connaît le chemin par coeur et il est très volontaire, donc c'est plus moi qui le suit que le contraire. On marche dans le quartier et on est très populaire dans le coin".

Photo The Japan Times

Photo The Japan Times

Photo Mirror

Photo Mirror

Sa grande taille et les petits manteaux que Mitani s'amuse à lui faire porter les jours les plus froids ont fait de Bon-chan la star du quartier. Ces manteaux sont réalisés par sa voisine qui s'arrange pour les faire suivre avec les petits sacs qui permettent à l'heureux maître de transporter des carottes, du chou, des petits sachets en plastique pour les excréments et une bouteille d'eau pour nettoyer l'urine de Bon-chan sur le trottoir.

mitani-hisao-wakls-his-tortoise-around-tokyo-2

Photo @secorisou on Twitter

tortue géante tsukishima tokyo

Photo @1995_peach_n on Twitter

Au Japon, les tortues symbolisent la longévité. Un mythe dit même qu'elles peuvent vivre jusqu'à 10,000 ans ! "J'ai entendu dire que ce genre de reptile pouvait vivre jusqu'à 80 ans, donc il est certain que je partirai avant lui" dit son propriétaire de 62 ans qui est pourtant surnommé dans le quartier "kame sennin" (homme tortue immortel) !

TurtleWalk-2_thumb[5]

En attendant, les passants ne se lassent pas de prendre des vidéos de l'animal et de les mettre en ligne sur le net. En voici quelques-unes :

https://www.youtube.com/watch?v=PBrrZ9Dm-9g

Etonnant, mais pas inédit sur DozoDomo. Rappelez-vous, on vous avait déjà servi du "Tortue des villes" il y a un petit moment de cela...