Le Japon c'est aussi...

Top 10 des lois japonaises les plus bizarres

Non, vous ne rêvez pas : cette affiche stipule qu'il est effectivement interdit de danser dans une zone commerciale. Ok. Soit.

Il y a mieux. Peut-être avez-vous entendu parler de cette vieille loi sur l'interdiction de danser en boîte après minuit ? Elle date de 1948 et avait pour but d'enrayer la prostitution dans les night-clubs. Heureusement, elle vient d'être modifiée, et il sera à nouveau possible de se déchaîner sur les dance floor après minuit dès l'été prochain. Bien, bien...

Bon, passons sur cette nouvelle loi qui interdit aux cyclistes de rouler avec des écouteurs sur les oreilles et voyons un peu ce top 10 des lois les plus étranges du Japon :

1. Si un enfant est né d'une mère étrangère hors mariage, le père doit officiellement «reconnaître» l'enfant pendant qu'il est encore dans l'utérus pour qu'il devienne citoyen japonais. S'il oublie, le père a toutefois la possibilité de «reconnaître» l'enfant s'il se marie avec la mère avant que l'enfant ait atteint l'âge de 20 ans.

2. Si un frère ainé demande à son cadet d'épouser sa petite amie (celle du cadet), lui et sa petite amie se doivent d'accepter !

3. Si vous mourrez en duel, les compagnies d'assurance nationale (santé, assurance vie, etc...) ne reverseront rien à vos proches.

4. Il est formellement interdit à l'empereur de manger du poisson fugu, juste au cas où il ingèrerait un peu de poison. Cependant pas de souci pour le reste de la famille impériale qui peut se délecter de ce mets !

5. Vous pouvez être condamné à une amende pour ne pas avoir signalé un explosif à la police - lorsque la loi a été écrite, l'amende était de 100 yens (Malheureusement, cela a maintenant augmenté à ¥ 10,000 maximum !).

6. Si vous découvrez une espèce vivant dans l'espace, y compris la lune, cette espèce peut être dangereuse pour la santé publique. Ainsi, vous êtes tenu de la déclarer immédiatement au Secrétaire général des Nations Unies, ainsi qu'à la communauté scientifique internationale. (A vrai dire, 103 autres pays ont ratifié ce traité, les Japonais ne sont pas seuls sur ce coup-là...)

7. Les femmes sont légalement obligées de porter un soutien gorge dans les immeubles climatisés afin de ne pas attirer le regard des hommes sur leurs tétons.

8. Il est interdit de brasser de l'alcool chez soi à plus de 1% ! Les peines encourues vont jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et/ou jusqu'à 600,000 yens d'amende (environ 4,500 euros) et la confiscation de votre équipement.

9. Votre mariage sera invalidé si vous avez épousé la mauvaise personne. C'est probablement lié aux anciennes traditions de mariage arrangé. Nous sommes curieux de voir comment cela fonctionne de nos jours...

10. Enfin, last, but not least : Les femmes (et que les femmes !) qui divorcent doivent attendre six mois avant de se marier à nouveau. Si elles donnent naissance à un enfant au cours de ces six mois, l'enfant est légalement celui de leur ex-mari. Sympa.

Alors bien sûr, en réponse à cet article, les grands défenseurs du Japon s'en donneront à coeur joie pour nous faire part des absurdités de notre système législatif français. Tiens, justement, avons-nous beaucoup à envier à nos amis nippons de ce côté-là ?

Le Japon c'est aussi...
Sélection de la rédaction